Des étudiants dénoncent les actes de répression du pouvoir contre la population!

1
1212

La Ligue des Étudiants Progressistes pour l’Avancement du Pays ( LEPAP), a dénoncé les actes de répression du pouvoir en place contre la population haïtienne  qui, dit-elle, a gagné les rues pour réclamer la sincérité des votes.

Le pouvoir en place a enclenché ces actes d’intimidation le jour même du déroulement des élections du 25 octobre, a indiqué Roodly Clément, coordonnateur de la ligue.  Ces persécutions   allaient prendre une autre phase le  jour de la publication des résultats, le 5 novembre dernier, avec l’assassinat du membre du parti Pitit Dessalines, a-t-il ajouté.

L’étudiant en sciences juridiques à la faculté de droit de l’Université d‘Etat d’Haïti (UEH) a déploré le fait  que la police nationale se transforme, dit-il, en une milice qui défend les intérêts  du groupe au pouvoir au détriment de ceux de la nation haïtienne.

« Les différentes tendances  du secteur démocratique doivent se mettre ensemble pour faire échec au projet  macabre du président Michel Martelly qui, supporté par le  Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) et le reste de la communauté internationale,  entreprend des démarches pour partager les ressources minières du pays avec les étrangers, a conseillé le futur homme de loi.

Roodly Clément qui était victime au cours des incidents des manifestations du 18 novembre dernier, invite la population à continuer à se mobiliser pacifiquement pour obtenir l’exclusion du candidat proche du pouvoir, Moise Jovenel. Toutefois,  dit-il, elle doit  être prête  à se défendre contre les sbires du pouvoir.

 

1 COMMENT

  1. No t pou Press la :
    Gin yon tan pou chak bagay, yon tan pou konstwi, yon tan pou chanjman, men tan ayiti mande tout pitit li yo andedan kom deyor.
    Se tan, pou lider politik yo fer konsesyon swa pou machinn elektoral la fer bak, ou avan.
    Pep Ayisyen an pran ase, nan mera, nan bloff ak eleksyon malachonn depi apre eleksyon demokratik 16 desanb 1990 ak 20 janvie 1991 ke peyi a te konnin.
    Manifestasyon pa ta dwe gin represyon, represyon pa nan manifestasyon pasifik. Pasific se la per., se pa dezod. Peyi a pa ka pran plis ke sa ankor.
    Propozisyon :
     » 7 Fevrier 2016 Gouvernement de Salut Public  »
    Se sel solisyon peyi dayiti. Fer bak, fer a van pa ladanl.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.