Jacqueline Charles remporte à nouveau le titre de « Journaliste de l’année » de la National Association of Black Journalists aux États-Unis

0
2176

Samedi 6 aout 2022 ((rezonodwes.com))–

Jacqueline Charles, correspondante pour Haïti et les Caraïbes au Miami Herald, a reçu son deuxième titre de journaliste de l’année de la National Association of Black Journalists (NABJ).

Jacqueline Charles a commencé sa carrière au Herald comme stagiaire à l’âge de 14 ans. Après avoir obtenu son diplôme de l’université de Caroline du Nord à Chapel Hill, elle est retournée au journal. Ses reportages, centrés sur l’éducation et les diasporas haïtienne et cubaine, l’ont conduite au-delà des côtes de la Floride. Depuis 2006, elle est la correspondante à plein temps du Herald pour Haïti et les Caraïbes.

Elle a remporté son premier prix NABJ de journaliste de l’année pour son reportage sur le tremblement de terre dévastateur de 2010 en Haïti. Elle a été finaliste du prix Pulitzer 2011 pour ce même reportage. Parmi ses autres distinctions, elle a remporté un Emmy Award régional pour son rôle de coproductrice dans Nou Bouke, un documentaire soutenu par l’Herald sur la reconstruction après le tremblement de terre de 2010.

Mme Charles a remporté son deuxième prix de journaliste de l’année, annoncé le 15 juillet. Elle sera honorée lors d’un gala le 6 août.

Le 5 août, elle rejoindra Lottie Joiner et Erica Ayisi, deux autres lauréates du Centre Pulitzer, à la convention et au salon de l’emploi 2022 de la NABJ et de la NAHJ, à Las Vegas, pour participer à une table ronde sur les moyens de renforcer la voix des Noirs tout en couvrant des événements internationaux. La NABJ s’est associée à la National Association of Hispanic Journalists pour une convention commune cette année.

Lisez ici l’intégralité de l’article du Pulitzer Center

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.