Variole du singe : Joe Biden préoccupé, l’OMS prévient une augmentation prochaine des cas

0
1067

Dimanche 22 mai 2022 ((rezonodwes.com))–

Depuis le début du mois de mai, plus d’une centaine de cas suspects de variole du singe, maladie originaire d’Afrique de l’Ouest, ont été détectés dans plusieurs pays européens ainsi qu’aux États-Unis, au Canada, en Australie, et en Israël.

Joe Biden a prévenu ce dimanche, en marge de sa tournée asiatique, que l’impact de la propagation de de la variole du singe pourrait être « conséquent ».

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à ce que de nouveaux cas de variole du singe soient identifiés dans le monde, alors que l’agence surveille l’émergence de la maladie dans des pays où elle ne se propage généralement pas.

L’OMS s’attend à ce que de nouveaux cas de variole du singe soient identifiés dans le monde entier Samedi, 92 cas de variole du singe avaient été confirmés et 28 autres étaient considérés comme suspects dans douze pays où le virus n’est pas endémique, a annoncé l’OMS.

L’agence onusienne a précisé qu’elle fournirait des informations et des recommandations supplémentaires concernant les moyens de limiter la propagation de cette maladie aux pays concernés.

« Selon les informations dont nous disposons, les transmissions d’homme à homme se produisent parmi les personnes ayant des contacts physiques étroits avec des personnes infectées et présentant des symptômes », a indiqué l’OMS.

La variole du singe, rare en Europe, s’observait jusqu’ici principalement dans le centre et l’ouest de l’Afrique. Elle se propage lorsque les gens entrent en contact étroit avec des personnes infectées et peut être facilement endiguée en mettant en place des mesures d’isolement et d’hygiène.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.