Trou-du-Nord: Violation du droit des ouvriers et salaire misérable, une marche pacifique programmée

0
1032

La Direction départementale du Nord’Est de la Police nationale d’Haïti (DDNE/PNH) a été notifiée par une correspondance du Syndicat des ouvriers haïtiens pour la rénovation du secteur textile (SOHARST) relative à une marche pacifique programmée au 18 novembre prochain pour dénoncer les mauvais traitements subis et la violation systématique des droits des travailleurs dans le Parc industriel de Caracol (PIC).

La marche des ouvriers, programmée au jeudi 18 novembre prochain, partira du Parc industriel de Caracol (PIC) pour aboutir devant le Bureau régional du Ministère des affaires sociales et du travail (MAST) à Trou-du-Nord.

Par cette initiative, les ouvriers du PIC entendent dénoncer les mauvais traitements dont ils sont l’objet et le salaire de misère qu’ils perçoivent en dépit des appels réitérés des organisations syndicales appelant à une revalorisation de la grille salariale.

Les responsables des factories et les patrons du secteur textile demeurent insensibles aux cris des ouvriers qui peinent à se reproduire à partir d’une pitance qu’ils reçoivent mensuellement dans les usines.

Le MAST, organe de contrôle du secteur, s’allie aux côtés des patrons en niant les revendications des ouvriers, déplorent les signataires de la correspondance signifiée à DDNE/PNH, dont le journal a eu copie.

Le SOHARST, initiateur de la marche, interpelle le MAST sur les prélèvements pour les droits d’assurance dont l’ONA, OFATMA, IRI, CFGCDT, imposés de manière irrégulière.

Amélioration des conditions de travail,  revalorisation salariale, suspension des prélèvements inutiles entendent figurer dans le carnet des revendications, annoncent les membres du SOHARST.

Par ailleurs, les forces de l’ordre sont tenues d’accompagner les manifestations dans les rues pour anticiper tout débordement. Rolinx Altidor, Jacques-Henry Joseph, Gempsly Pierre, Fabius Hucher et Dieulène Cenatus respectivement coordonnateur général, vice-coordonnateur, secrétaire à la formation, secrétaire à l’organisation et coordonnatrice des femmes SOHARST, signataires de la lettre, préviennent que le mouvement aura une allure pacifique.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.