Soudan : l’armée ouvre le feu sur des manifestants anti-putchistes, faisant 3 morts et 80 blessés

0
1129

Lundi 25 octobre 2021 ((rezonodwes.com))– L’armée soudanaise a ouvert lundi le feu sur une foule manifestant contre un putsch réalisé par les généraux contre les civils.

Les soldats ont tiré « à balles réelles » sur des protestataires devant les quartiers généraux de l’armée, dans le centre de Khartoum, dont l’accès est bloqué depuis plusieurs jours.

Selon un bilan provisoire, on compte 3 morts et environ 80 blessés.

La plupart des membres civils du gouvernement soudanais, dont le Premier ministre Abdallah Hamdok, ont été arrêtés.

Pour essayer de calmer la situation, l’armée a décrété l’état d’urgence après avoir annoncé la dissolution du gouvernement.

Malgré tout, l’Association des professionnels soudanais (SPA), l‘un des fers de lance de la révolte de 2019 qui a mis fin à 30 années de dictature d’Omar el-Béchir, a appelé ses partisans à se mobiliser dans la rue et par la grève « contre les putschistes ».

A protester waves a flag during what the information ministry calls a military coup in Khartoum, Sudan, October 25, 2021. REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah
TOPSHOT – Members of the Sudanese military gather in a street in central Khartoum on April 11, 2019, after one of Africa’s longest-serving presidents was toppled by the army. – Organisers of protests for the ouster of Sudanese president Omar al-Bashir rejected his toppling by the army Thursday as a « coup conducted by the regime » and vowed to keep up their campaign. (Photo by AHMED MUSTAFA / AFP) (Photo credit should read AHMED MUSTAFA/AFP/Getty Images)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.