Haiti|Dictature. L’éventuelle nomination d’Ariel Henry comme 5è PM de facto, sans décharge, serait-elle un ballon d’essai lancé par Jovenel Moise, l’OEA, Binuh, se questionne Dr. Josué Renaud de NEHRO

0
10361

Claude Joseph out, Ariel Henry in, ou n’importe quel autre individu, c’est bonnet blanc, blanc bonnet, et ces deux conzés sont dans la même soupe de « somalisation d’Haiti », si on veut.

Jovenel Moise préparerait-il le terrain au débarquement éventuel de bottes étrangères en Haiti pour mieux célébrer le 28 juillet, en souvenir de 1915 ?

Dimanche 4 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–« L’OEA, Binuh, les Etats-Unis seront directement responsables des prochains massacres sanglants perpétrés en Haiti par le dictateur Jovenel Moise, sans mandat légitime et constitutionnel pour former un gouvernement« , a averti dimanche Dr. Josué Renaud, coordonnateur de New England Humans Rights Organization (NEHRO) constatant, malgré le rejet de la majorité, le forcing de ses entités pour perpétuer la corruption et l’impunité en Haiti, avec un président illégal encore en poste.

Dr. Renaud qui réagit à la formation éventuelle d’un nouveau gouvernement de facto avec le Dr. Ariel Henry à sa tête, a rappelé que celui-ci a été plusieurs fois ministre sous le régime des « bandi legal PHTK« . Selon NERHO, « non seulement M. Henry a besoin d’un cahier de décharges officiel pour occuper une autre fonction dans l’administration publique haitienne, mais encore, Jovenel Moise n’a aucune qualité pour décider de l’avenir des haïtiens, vu que son mandat constitutionnel a pris fin depuis le 7 février 2021« .

Haiti vit dans un contexte embrouillé et Dr. Henry, membre assermenté du régime PHTK, ne saurait venir organiser des élections libres, honnêtes et inclusives, dont les résultats sont connus d’avance, a souligné Josué Renaud trouvant totalement impossible qu’un éventuel cabinet ministériel Tèt Kale pourrait « mettre la nation en confiance après les 13 massacres orchestrés par les gangs pro-pouvoir« . Un cabinet Jovenel Moise/Ariel Henry ne serait constitué que « de vendus et acquis à la cause des Clinton, tirant sur les ficelles du pantin Jovenel Moise », a insinué Renaud.

L’éventuel choix d’Ariel Henry comme premier-ministre de facto en remplacement de Claude Joseph, est un acte de « non sequitur » – nul et de nul effet car il n’y aura ni referendum ni élection en 2021 avec Jovenel Moise, un inculpé de blanchiment d’argent n’ayant aucune autorité pour former un nouveau gouvernement en Haiti, a insisté Josué Renaud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.