Après l’assassinat d’Evelyne Sincère, Digicel et Natcom bloqueront-elles enfin les numéros de téléphone non enregistrés ?

12
2356

Lundi 2 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Toute carte SIM activée non identifiée est potentiellement une arme redoutable aux mains des kidnappeurs.

La Direction Générale du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) a annoncé pour ce mardi 3 novembre 2020 le lancement officiel de la campagne de sensibilisation de l’identification des cartes SIM.

Cette décision est intervenue bien avant l’enlèvement suivi de l’assassinat de l’écolière Evelyne Sincère. Mais , après ce crime crapuleux qui révolte toutes les consciences , cette opération du régulateur des Télécoms en Haïti est appelée à prendre un sens particulier, étant donné le role joué par les cartes SIM dont les acheteurs ne sont pas identifiés dans les opérations de kidnapping comme celui de l’étudiante Evelyne Sincère .

En effet, les auteurs de ce kidnapping ont exigé par téléphone 100 000 dollars avant d’accepter 15 000, torturé l’écolière
et finalement exécuté la victime avant d’abandonner son corps nu dans une décharge à ordures.

Il n’y a pas de kidnapping sans carte SIM non identifiée pour rançonner les parents des victimes en toute impunité.

La responsabilité du régulateur Télécom en Haiti et des deux opérateurs Télécoms Digicel et Natcom dans ces opérations d’enlèvement qui sèment la terreur au niveau des familles haitiennes, n’est plus à démontrer.

Aussi c’est avec un « ouf » de soulagement que la population apprend que Digicel et Natcom sont, à partir de ce 3 novembre 2020, dans l’obligation d’identifier tous leurs clients avec une pièce d’identité.

Lorsqu’on sait que toute carte SIM activée non identifiée est potentiellement une arme redoutable aux mains des kidnapeurs, il est à souhaiter que cette décision aura une influence positive sur l’environnement sécuritaire en Haïti, car les réseaux de malfaiteurs savent desormais qu’ils ne pourront plus compter sur la complicité de Digicel et Natcom qui, jusqu’ici, leur a pernis d’utiliser un outil (carte SIM non identifiée) en toute impunité pour terroriser des familles entières.

Dans le cas où , en depit de cette décision du Conatel, les gangs continueraient à utiliser impunément les réseaux de la Natcom et Digicel pour ranconner les parents des victimes d’enlèvement, il faudra commencer à se poser des questions sur la volonté réelle des responsables de contrer ce phénomène qui enlève le sommeil à bien des familles haïtiennes.

Rappelons que le Premier Ministre Jouthe Joseph, s’exprimant tant en son nom qu’en celui du Gouvernement Moïse/Jouthe , dans le cadre du 51e anniversaire du Conseil National des Télécommunications (CONATEL), avait souligné la nécessité de bloquer les numéros de téléphones non enregistrés dans la base de données des opérateurs et du régulateur au plus tard le 30 octobre 2020, afin, a-t-il souligné, d’assurer une meilleure sécurité de la population.

Le Conatel , la Digicel et la Natcom répondront-ils positivement aux voeux de Jouthe ? Les numéros de téléphone non repertoriés dans les bases de données des opérateurs Télécoms en Haïti seront-ils effectivement bloqués ?

12 COMMENTS

    • Tout se parol mete pou dat ti malere ap mouri nan move kontisyon, si yo te fè yon premye fwa yon dezyèm fwa leta te trase yon egzanp sou mal fwa yo bgy konsa patap janm fèt anko depi tan pat konn gen bgy konsa se sou jovnil mwen vin wèl

  1. Bel ide paske se sak te fet en République Dominicaine ki te pote yon soulagement ak problème ensekirite ki tap vale Terrain isit la.
    Men gen lot danje. On moun ki gen nom li enregistre ak nimewo li.sou aucun prétexte pa dwe prete moun telefon li pou fè appel
    Si yo ta vòlè téléphone ou kouri pote plent devan autorité ki konserne
    Kesyon van sim téléphone sans identifie pa bon menm. E leta pa dwe kite kat sim vann nan la Rua pa nempot moun. Paskel pa zaboka ak figue mur. Fok se reprezantan konpayi téléphone la ki ka gen dwa sa

  2. Kk digicel ap fè mw pa haiti,mw aletranje ,yon sim mw tap itilize depi en 2010,li arive pèdi,mw voye rale sim nan,yo paka ban mw li,tout kote mw pase,genlè yo genbe li pou fè sa yo konnen an avèk li,natcom pa konsa dutout,talè wa tande yo lagel nan lari,kidnapè pranl yal fè afè yo avèl…

  3. Bel ide men nap espere ke li respekte
    Paske mwen se jèn tou sa ka rivem , li ka rive fanmim. Jistis pou evline

  4. Chak moun ki gen yon sim ki pèdi oubien yo vòlèl, ou bien yo vòlè telephone ou rele digicel et natcom pou eliminé sim sa imediateman si non ou responsab pou ninpòt ki komèt sou sim sa

  5. CONATEL mezi sa pa sifi non e moun kap itilize rezo sosyal yo pou fè denigreman ak difamasyon yo ki mezi nap pran kont sa?

  6. Conatel eske pa gen mwayen pou ke chak moun ke nap idantifye yo pou nou tou pran anpwent yo non Sèlman kat la pwobab men ajoute apwent lan tap plis safe toujou antouka panse poun etire peyi a nan twou san fon ke li ye laaa

  7. Digicel ak natcom ta dwe en mesure pour localiser bandit sa yo a travers appel yo fè yo le yap pale ak parent kidnappé a.

Répondre à Maxianie Joseph Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.