9 janvier : Une rentrée parlementaire sur fond de controverses!

Port-au-Prince, 9 janvier 2017 [[rezonodwes.com]].-  « Le Sénat haïtien sera-t-il vraiment dysfonctionnel après le 9 janvier », quand Rezo Nòdwès, dans son analyse de réflexion, s’était posée cette question, c’était bien avant la tournure que pourraient prendre les événements à la suite de la rentrée parlementaire de la 50 ème législature. Laquelle rentrée se trouve dans une impasse difficile pour obtenir au moins la présence de 16 Sénateurs dans l’hémicycle au Bicentenaire.




D’un côté, des parlementaires récalcitrants, tels les Dr. Cantave, les Hervé Fourcand qui ne reconnaissent plus Jocelerme Privert comme leur président depuis 14 juin 2016, auraient planifié de lui tourner le dos quand il prendra la parole. De l’autre; ce que ces parlementaires ont ignoré c’est le pouvoir de boycott d’un autre groupe qui ne digèrent pas jusqu’à présent les méthodes de vérification des PVs par le BCEN. Même en nombre infirme, ces parlementaires pèsent lourd dans la balance d’une éventuelle séance en Assemblée plénière.

Effectivement depuis environ 3 ans, chaque « Deuxième Lundi de janvier » soulève en Haïti, beaucoup d’interrogations. Quand ce n’est pas un tiers du Sénat qui se retire, comme en 2014, c’est le départ de deux tiers en 2015, qui le rend dysfonctionnel. Et quand un autre tiers revient en 2017, c’est un autre groupe qui infirme le quorum.

Donc, quand le jeu de cache-cache n’est pas bien défini vu la défense des intérêts mesquins dans un camp ou dans l’autre; il est à se demander si l’ouverture de la séance ordinaire en Assemblée Nationale aura lieu, lundi 9 janvier 2017. Cette exigence constitutionnelle qui aurait permis à Jocelerme Privert de revenir devant ses anciens collègues, pour la première fois depuis un an, va-t-elle être respectée par des gens payés pour faire un boulot?




Nous sommes au tout début de l’après-midi où toute possibilité de voir les Pères conscrits de la nation se réunir, n’est pas écartée moyennant des conciliabules et marchandages. Pour parvenir au 7 février 2017, il faut passer par le « Deuxième Lundi de Janvier », sommes-nous en route vers cette marche de l’histoire avec 2 mandats successifs de PHTK avec quand bien même une situation économique du pays plus désastreuse qu’elle ne l’était avant 2011.

Leave a Comment