Les Nations Unies jugent qu’il est temps de relancer le tourisme

0
1168

La croissance inclusive est le thème de la Journée mondiale du tourisme 2021, célébrée ce lundi 27 septembre. Le secteur a été l’un des plus durement touchés par les effets de la pandémie de Covid-19.

Mardi 28 septembre 2021 ((rezonodwes.com))– Le secteur du tourisme a connu des pertes pouvant atteindre 4.000 milliards de dollars pour le Produit intérieur brut (PIB) mondial rien que cette année.

Pour les Nations Unies, la relance du tourisme contribuera à la reprise et à la croissance mondiales. Le Secrétaire général des Nations Unies saisit l’occasion de cette date pour reconnaître le pouvoir de l’activité pour un développement durable et inclusif.

Des pertes économiques considérables

António Guterres souligne que, rien qu’entre janvier et mai de cette année, les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 95% dans diverses régions du monde.

S’agissant des prévisions selon lesquelles le secteur générera des pertes de plus de 4 000 milliards de dollars pour le PIB mondial d’ici la fin de l’année, il a souligné qu’il s’agit d’un « choc énorme pour les économies développées » et d’une « urgence pour les nations en développement ».

Un autre facteur qui a un impact négatif sur le tourisme est le changement climatique, notamment dans le cas des petits États insulaires en développement. António Guterres a rappelé que le tourisme représente environ 30% de l’activité économique de ces pays.

Temps de récupération

Par conséquent, le chef de l’ONU affirme qu’il est temps de « repenser, transformer et redémarrer le tourisme en toute sécurité », car il s’agit d’un secteur qui crée des emplois et contribue à la construction de sociétés résilientes, inclusives et durables, axées sur l’égalité des sexes.

M. Guterres suggère d’investir davantage dans le tourisme vert, surtout lorsque les transports maritimes et aériens figurent parmi les secteurs qui émettent les gaz les plus polluants. Le Secrétaire général rappelle que le passage à la neutralité carbone est essentiel.

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a également envoyé un message pour la Journée mondiale, dans lequel il souligne que « le désir humain de voyager et d’explorer est universel, et que le tourisme doit donc être ouvert pour que chacun puisse en profiter ».

Zurab Pololikashvili a rappelé que la croissance du secteur génère des bénéfices à tous les niveaux, de la plus grande compagnie aérienne à la plus petite des petites entreprises.

M. Khaled Al-Anani, le ministre du tourisme en Egypte, suit les mesures préventives lors de sa visite à l'une des installations de toursime.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.