Urgent ! DHS|Vidéo : plus de 12 000 migrants du camp de Del Rio-Texas, des Haïtiens en majorité, relâchés aux Etats-Unis

0
1359

« Approximately, I think it’s about 10,000 or so, 12,000, » DHS Secretary Alejandro Mayorkas told Fox News Sunday, adding that the number could go up as the 5,000 other cases are processed.

Dimanche 26 septembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Le secrétaire du département de la sécurité intérieure a déclaré dimanche que la majorité des migrants haïtiens qui ont récemment traversé la frontière mexicaine à Del Rio, au Texas, ont été libérés aux États-Unis, et que d’autres pourraient suivre.

Jusqu’à présent, près de 12 400 personnes ont vu leur cas entendu par des juges de l’immigration, et environ 5 000 autres sont encore en cours de traitement par le DHS.

« Je pense qu’il y en a environ 10 000 ou 12 000″, a déclaré le secrétaire du DHS, Alejandro Mayorkas, à Fox News Sunday, ajoutant que ce chiffre pourrait augmenter au fur et à mesure que les 5 000 autres cas seront traités.

Citant des données du ministère de la Justice, le journaliste de Fox News Chris Wallace a laissé entendre que 44 % des migrants libérés aux États-Unis ne se présentent pas devant les tribunaux, ce qui soulève des questions sur la façon dont l’administration Biden traite les dossiers de milliers de demandeurs d’asile.

M. Mayorkas a souligné que le système d’immigration fonctionne et que des « directives d’application » seraient respectées pour ceux qui ne se présentent pas aux audiences du tribunal.

« Nous avons mis en place des directives d’exécution qui prévoient que les personnes qui ont récemment franchi la frontière et qui ne se présentent pas à leurs audiences sont des priorités d’exécution et seront renvoyées », a-t-il déclaré.

Wallace a également noté qu’il y a déjà 11 millions de personnes en situation irrégulière aux États-Unis et a demandé à Mayorkas pourquoi l’administration Biden n’a pas cherché à arrêter les près de 30 000 Haïtiens qui ont franchi illégalement la frontière à Del Rio depuis le 9 septembre. En réponse, Mayorkas a affirmé que le nombre d’immigrants illégaux aux États-Unis est la preuve d’un système « cassé » qui doit être réformé et que la vague de migration haïtienne a été accueillie par le personnel frontalier qui a augmenté ses ressources pour gérer la crise.

Wallace a ensuite fait allusion à une politique controversée de l’administration de l’ancien président Donald Trump, demandant à Mayorkas : « Pourquoi les avez-vous autorisés à entrer dans le pays en premier lieu ? Pourquoi n’avez-vous pas construit, pardonnez-moi, un mur ? »

« Nous ne sommes pas d’accord avec la construction du mur », a répondu Mayorkas. « La loi prévoit que les individus peuvent faire une demande d’aide humanitaire. C’est en fait l’une de nos traditions les plus fières. « 

Le secrétaire du DHS a également répondu à des questions concernant le récit continu de l’administration Biden selon lequel les agents frontaliers fouettaient les personnes qui tentaient de traverser la frontière, malgré des informations contradictoires et un démenti du chef du National Border Patrol Council.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.