Flashback-14 janvier 2019. Vidéo – « PHTK au pouvoir pour 50 ans » annonce d’un air très réjouissant l’ex-PM Lafontant

0
870

Imaginons maintenant le nombre de réfugiés grossissant aux portes des frontières des pays en Amérique latine avec un probable retour du misogyne Michel Martelly, l’instigateur de la dilapidation des fonds de petro caribe ou encore un joveneliste, les éternels corrompus, au pouvoir ! Ariel Henry est leur courroie de transition, n’en déplaise à André Michel, ki vin’n tounen 2 je pete klere et qui flirt ouvertement avec Ariel Henry en mission. commandée.

Flashback-janvier 2019

PHTK compte garder le pouvoir pour très longtemps. Oublions vite les termes d’élections « honnêtes, crédibles et démocratiques« . Point n’est plus besoin de recourir en Haïti à l’organisation des élections législatives et présidentielles, respectivement en 2019 et 2021 puisque l’ex-PM, Dr Jack Guy Lafontant, prévoit déjà la passation du pouvoir à des autres élus de PHTK et que ce parti va battre le record des Duvalier en établissant une nouvelle forme de dictature en Haïti pendant un quart et/ou un demi-siècle. Et au prix de quel sacrifice ?

Port-au-Prince, lundi 14 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–Oubliant qu’il fut à la tête pendant plus d’un an, d’un gouvernement qualifié des « plus corrompus de la région« , selon Amnesty International, cet ex-Premier ministre de Jovenel Moise qui s’est éclipsé de la scène politique depuis un certain temps, a annoncé lors d’une prestation de Sweet Micky que le PHTK va régner en maître absolu sur Haïti pour les 30 ou 50 prochaines années à venir.

Le Dr. Lafontant, qui n’a pas mâché ses mots, alors qu’il était dans l’incapacité totale d’endiguer la vague de manifestations des rues des 6, 7 et 8 juillet dernier, a clairement laissé entendre que des élections en Haïti sont pour la galerie. Pour lui, les « élus » sont déjà connus d’avance.

A en croire M. Lafontant, les $68 millions que recherche Uder Antoine, directeur Exécutif du CEP, c’est pour favoriser des élections en faveur des candidats du parti au pouvoir. D’autant plus, aucune lumière n’a été faite sur l’implication de l’épouse du président, Martine Moise, dans le dossier suspect de Dermalog, endossé par le Sénateur Youri Latortue, devenu la bête noire des zélés serviteurs de Laurent Lamothe et de Jovenel Moise.

L’ex-PM qui n’a pas révélé s’il serait lui-même un des futurs chefs d’Etat à venir, sortis des rangs du PHTK, s’est exprimé devant une foule de partisans en quête de détente, malgré une misère accrue enregistrée dans le pays depuis le renvoi au rabais par les parlementaires des membres du gouvernement Moise-Lafontant pour « improductivité et inefficacité. »

A rappeler que c’est sous le gouvernement de Jack Guy Lafontant que la devise haïtienne a perdu le plus fort de sa valeur et qu’au renvoi de celui-ci, le pays est plongé dans une crise profonde avec pour toile de fond, le fameux dossier PetroCaribe que le Sénateur Joseph Lambert a vainement tenté d’étouffer en février 2018.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.