Haiti-Accord. Ariel Henry et des leaders de partis politiques signent un « Accord sur la constitution d’un gouvernement d’unité et d’une assemblée constituante »

0
1632

Cet accord conclu samedi va-t-il finalement mettre hors d’état de nuire le CEP-Dermalog mort-né ou Krèy Elektoral sur lequel comptent les joveneliens Laurent Lamothe, Dore, Lubérice, Claude Joseph, Rockfeller Vincent, Renand Hédouville… pour venir organiser leurs élections pike kole et mettre en selle Martine Moise dont le nom est cité dans l’assassinat du bâtonnier Dorval ?

Cet accord viendra-t-il apaiser tous les maux de ce pays ?

A lire ci-dessous une note du bureau de communication de la Primature où il est écrit que « le Premier ministre a l’assurance que cet Accord permettra de conduire dans l’harmonie et la bonne entente, les affaires de l’État« .

Samedi 11 septembre 2021 ((rezonodwes.com))–Le Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, a signé samedi un accord avec les principaux partis d’opposition pour former un gouvernement d’union et une assemblée chargée de rédiger une nouvelle constitution avant les élections.

Le nouveau gouvernement entrera en fonction dans les huit jours et restera au pouvoir jusqu’à la tenue d’élections « au plus tard à la fin de 2022, sous le régime de la nouvelle constitution », selon le texte de l’accord.

Henry présidera l’exécutif monocéphale, qui sera « essentiellement non partisan » et sera composé de personnalités choisies en fonction de leur « notoriété ».

Pendant cette période de transition, les actions du gouvernement seront supervisées par une Autorité de contrôle et de suivi, un organe qui sera composé des 10 sénateurs encore en activité – qui pourraient finalement se montrer utiles – et de 23 autres membres désignés par les universités publiques, les chambres de commerce et diverses associations professionnelles.

L’accord prévoit également la création d’une assemblée constituante nationale, composée de 33 membres, nommés par diverses institutions et organismes de la société civile, dont des représentants de groupes féministes, de la diaspora et de personnes handicapées.

Cette assemblée tiendra compte dans ses travaux du projet de constitution présenté cette semaine, qui a été élaboré par un groupe de cinq individus nommés illégalement par l’ancien président Jovenel Moise, assassiné le 7 juillet, dans des circonstances loin d’être élucidées.

Les constituants auront trois mois pour préparer le projet de constitution, qui sera soumis au peuple haïtien pour ratification par référendum. Une formule interdite par la Constitution de 1987.

Une fois la nouvelle constitution promulguée, des élections seront organisées au plus tard fin 2022, et les nouvelles autorités prendront leurs fonctions au début de 2023, ajoute le texte de l’accord déplaisant les partisans contre toute reddition des comptes.

Haïti est actuellement sans président, en raison du décès de Jovenel Moise, et sans parlement opérationnel depuis début 2020, en raison du report des élections législatives de 2019 et en particulier, de la mal gouvernance du régime PHTK qui a plongé le pays dans la corruption effrénée jusqu’à dilapider et ou détourner plusieurs milliards de dollars des fonds de Petro Caribe.

Communiqué de la Primature

Signature historique de l’ « Accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire »

Port-au-Prince, le 11 samedi septembre 2021.- Le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a procédé, ce samedi, à la signature de l’« Accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire ». Les représentants de différents partis politiques et secteurs de la société civile ont paraphé ce document historique, dont certains points ont été revus, améliorés et suggérés en fonction des préoccupations de la population, des structures, des organisations, groupements et regroupements politiques et de la société civile. C’est, pour le Chef du gouvernement, un grand pas qui vient d’être franchi dans le sens de l’intérêt collectif.

Le Premier ministre, Dr Ariel Henry, n’a pas manqué de saluer le courage, la volonté et le sens du devoir patriotique des représentants de partis politiques d’avoir consenti autant de sacrifices pour la reconstruction et le refonctionnement de toutes les institutions du pays. A travers cette action commune, le Chef du gouvernement, avec la collaboration de tous les acteurs sociaux et politiques, entend atteindre ses objectifs, entre autres, l’organisation des prochaines élections inclusives, honnêtes et démocratiques, le rétablissement d’un climat de sécurité et de stabilité politique.

Après une longue série de consultations et de rencontres, le Premier ministre a l’assurance que cet Accord permettra de conduire dans l’harmonie et la bonne entente, les affaires de l’État. Il demeure convaincu « qu’aucune distraction, aucune convocation ou invitation, aucune manœuvre, aucune menace, aucun combat d’arrière-garde, ne me détournera de ma mission ». Celle de continuer à servir son pays dans l’intérêt de toute la collectivité.

Par ailleurs, Dr Ariel Henry a, encore une fois, réaffirmé son inébranlable volonté pour que justice soit rendue au président Jovenel Moïse, et que les auteurs et exécutants de son assassinat odieux soient traduits devant la justice pour être jugés et condamnés.

Le bureau de communication de la #Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.