Haiti|Crime odieux du 7 juillet – Les Colombiens impliqués jouissent d’une « bonne santé » et leur lieu de détention « adéquat », affirme Bogota

0
2393

Depuis la nuit des temps, les forces armées d’Haïti et les policiers haïtiens – à la solde du Palais national – n’ont que pour seuls et uniques ennemis en commun le brave peuple désarmé revendiquant tout simplement leurs droits mais quant aux étrangers, on peut toujours parier qu’ils n’oseront jamais toucher à un seul brin de leurs cheveux. Yo pa pitimi san gadò epi dan pouri se sou bannann mi sèl li gen fòs !

Mardi 27 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–Après une rencontre entre le consul honoraire de Colombie en Haïti, Julio Santa, et les Colombiens détenus en Haïti impliqués dans l’attentat contre le président Jovenel Moise, le ministère des Affaires étrangères a indiqué mardi que « les Colombiens sont en bonne santé et que leur lieu de détention est adéquat« .

« Le consul honoraire de Colombie en Haïti, Julio Santa, a rencontré aujourd’hui des Colombiens détenus pour leur participation présumée à l’assassinat du président Jovenel Moise. Il a pu vérifier que les Colombiens sont en bonne santé et que leur lieu de détention est adéquat« , a fait remarquer le ministère colombien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le début de l’assistance consulaire aux Colombiens détenus en Haïti était prévu pour dimanche dernier, mais le gouvernement colombien a souligné qu' »il avait été reporté à la demande du gouvernement haïtien, en raison de la grave situation d’ordre public à laquelle le pays est confronté« . Ariel Henry donne carte blanche lundi à BBQ « activement » recherché par la police pour venir témoigner toute son affection pour son leader disparu.

Mercredi, le reste de la mission consulaire, composée de Luis Fernando Cuartas, directeur de l’assistance aux ressortissants colombiens, et de deux fonctionnaires de l’ambassade de Colombie en République dominicaine, se réunira demain avec les détenus et « remettra les messages et les effets personnels envoyés par leurs familles ; de même, l’assistance consulaire sera fournie si nécessaire« .

Le gouvernement colombien a indiqué qu’il cherchait également à obtenir le rapatriement des Colombiens décédés lors de ces événements troublants, mais n’a pas fait de commentaire à ce sujet.

La mission aura également un dialogue avec le Tèt Kale Renan Hedouville, directeur de l’Office de Protection du Citoyen Haïtien, l’homologue de l’Office de l’Ombudsman, afin de passer en revue toutes les informations relatives aux mesures visant à garantir l’intégrité physique et psychologique et la régularité de la procédure des Colombiens détenus, mais aussi des résidents, notamment dans Port-au-Prince.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.