Sténio Vincent, 1er janvier 1934 : « Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois » et rééditons le « miracle unique de 1804 ! »

0
1446

Pour l’histoire, il n’y a pas eu de discours pour la commémoration des fêtes de l’Indépendance de 1er janvier 1916 au 1er janvier 1933… Et puis, le bicolore n’était pas non plus hissé au mat du Palais national.

Vincent fut le dernier président de l’Occupation, mais les Forces Armées d’Haïti (FAD’H) sont devenues par la suite les nouveaux occupants, les nouveaux bourreaux e yo pa janm tire yon kout peta sou lame etranje depi 1859 a jodi-a…

Lundi 26 juillet 2021 ((rezonodwes.com))– »L’année qui s’ouvre porte en elle la fin d’une longue et douloureuse épreuve« , a déclaré le Président Sténio Vincent, le 1er janvier 1934, lors des cérémonies marquant le 131ème anniversaire de l’Indépendance. Toutefois, notons que cette célébration a été abolie entre 1916 et 1933 durant les années de l’Occupation américaine.

Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois, a indiqué Vincent faisant allusion à la fin de l’occupation américaine débutée le 28 juillet 1915.

« Ne considérons désormais que la tache ardue qui attend os cerveaux, nos cœurs et nos bras, elle réclame le concours de tous – de tous en même temps. Et que notre totale union, sans répit, ni fissure, réédite dans la Paix et le Travail, le miracle unique de 1804« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.