Le Dr Ariel Henry promet d’enrayer l’insécurité dans moins de 60 jours

1
1871

À en croire, le nouveau Premier ministre de facto les jours des seigneurs de la terreur sont désormais comptés. Le docteur Ariel Henry envisage d’aborder autrement la terreur des gangs armés dans des quartiers réputés  rouges de Port-au-Prince et les actes de kidnapping.

Mercredi 21 juillet 2021 ((rezonodwes.com))– L’insécurité en Haïti, manifestée particulièrement par des actes de kidnapping, des conflits entre gangs armés, des cas d’assassinats de civils a été pendant deux fois abordés par le nouveau premier ministre de facto et le directeur général ai de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Le nouveau patron de la Primature Ariel Henry qui intervenait, mercredi, sur les ondes de Radio Métropole, lors de l’émission « Le Point », révèle avoir exigé de Léon Charles une évaluation de la situation sécuritaire avec des objectifs et un chronogramme précis.

« Le dossier de l’insécurité ne peut être abordé à ciel ouvert. Nous nous sommes imposé un délai et il revient à la population de nous juger. La stratégie définie est valable, en attendant un Conseil supérieur de la Police nationale pour peaufiner le plan, nous sommes optimistes quant à l’idée de freiner l’insécurité», a avancé Ariel Henry.

La peur du gendarme c’est ce qui manque à la société haïtienne, a concédé le Chef du gouvernement. Il affirme que les grands axes seront libérés des mains des gangs et accessibles à la circulation. La violence à Martissant, les conflits armés entre des caïds dans la 3ème circonscription de Port-au-Prince, le sort des déplacés de l’entrée Sud de la capitale préoccupent au plus haut point le gouvernement.

« Pour la sécurité, dans moins de deux mois, nous aurons des résultats. Sans effets d’annonce nous verrons les suites », a promis Ariel Henry.

Hervé Noel

vevenoel@gmail.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.