La compagnie Telstra offre environ 2 milliards de dollars pour l’exploitation de Digicel dans le Pacifique

0
10392

Dimanche 18 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–

Un accord de vente des opérations dans le Pacifique de l’activité mobile de Denis O’Brien est attendu.

Le géant australien de la téléphonie Telstra aurait fait une offre de 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros) pour les opérations de Digicel dans le Pacifique.

Un accord potentiel pour l’activité des îles du Pacifique du groupe de télécommunications de Denis O’Brien est sur les cartes depuis des mois, mais les restrictions de voyage de Covid-19 à travers la région ont rendu difficile pour les prétendants d’effectuer des visites sur site.

L’ancien monopole d’État Telstra aurait demandé à M. O’Brien de siéger au conseil d’administration de la société. Il souhaite également que les prévisions de revenus futurs soient souscrites pendant trois ans dans le cadre de l’accord. Digicel a refusé de commenter le rapport.

Des rapports en provenance d’Australie ont indiqué que plus de 1,5 milliard de dollars de l’argent des contribuables pourraient servir à financer l’accord alors que l’on craignait qu’une entreprise chinoise ne prenne le contrôle des actifs.

Entreprise stratégique
Lors d’un récent appel de résultats, Digicel a déclaré aux détenteurs d’obligations qu’elle considérait Digicel Pacific comme une « entreprise très attrayante et stratégique » et qu’elle était « très à l’aise avec ses performances et son statut actuels ».

Il a également déclaré qu’il ne commenterait pas davantage les approches non sollicitées reçues à l’égard de ses opérations dans le Pacifique, sauf dans le cas d’un événement à notifier.

Digicel a embauché Citigroup à la fin de l’année dernière pour le conseiller sur une éventuelle vente de l’activité du Pacifique, couvrant la Papouasie-Nouvelle-Guinée à Fidji, Samoa, Vanuatu, Tonga et Nauru, après avoir reçu un certain nombre d’approches non sollicitées pour l’unité.

Des sources du secteur ont déclaré à l’époque que l’entreprise pourrait valoir environ 2 milliards de dollars (1,65 milliard d’euros) sur la base du bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de sa division de 230 millions de dollars pour l’année allant jusqu’en mars 2020.

Les entreprises de télécommunications sont actuellement valorisées en moyenne entre huit et dix fois l’Ebitda.

Digicel Pacific est la partie la moins endettée du groupe plus large qui a convaincu les détenteurs d’obligations l’année dernière d’annuler 1,6 milliard de dollars de dette pour ramener les emprunts à un niveau plus soutenable d’environ 5,3 milliards de dollars.

Une analyse de liquidation réalisée par KPMG pour Digicel avant le début des pourparlers sur la restructuration de la dette en avril de l’année dernière a indiqué que Digicel Pacific était la seule partie de l’empire à lever des fonds dans un scénario de liquidation. Il a conclu que les actifs de l’unité pourraient générer jusqu’à 615,2 millions de dollars dans une vente de feu. Une vente de Digicel Pacific réduirait encore la dette restante de Digicel.

Source : https://www.irishtimes.com/business/technology/australian-telco-telstra-bids-2bn-for-digicel-s-pacific-operation-report-1.4623974

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.