Haïti|Déviation des eaux du Massacre – Leonel Fernandez demande à Abinader « de porter l’affaire devant l’OEA »

0
1030

A qui veut l’entendre, le dictateur Jovenel Moise est entrain d’hypothéquer l’avenir du barrage de Péligre et provoquer éventuellement une sécheresse dans la vallée de l’Artibonite, l’un des principaux greniers du pays. Il faut lui demander des comptes sur l’utilité réelle de la construction d’un canal à partir de la déviation des eaux du Massacre. A qui va-t-il profiter ? Les plans des travaux techniques doivent être immédiatement publiés. Nous ne pouvons en aucun cas négocier le fleuve Artibonite pour un petit cours d’eau.

Lundi 1 juin 2021 ((rezonodwes.com))–L’ancien président de la République Dominicaine, Leonel Fernández, a déclaré que le gouvernement dominicain devait soumettre à l’Organisation des États américains (OEA) le dossier sur la canalisation qu’Haïti est en train de réaliser sur la rivière Masacre, en violation du traité de 1929 signé entre les deux nations.

Le président du parti Force populaire a soutenu que « le pays retire sa commission technique du dialogue avec Haïti jusqu’à ce qu’ils arrêtent la canalisation de ce fleuve sur leur territoire, puisqu’il n’est pas possible de maintenir une conversation avec ceux qui ne sont pas prêts à respecter ce qui est dû« .

Lors d’une intervention sur le Canal 27, il a expliqué que le traité mentionné comporte une clause très claire, en ce sens que lorsqu’il existe des rivières transfrontalières, aucun des deux États ne peut mener d’activité sans le soutien ou le consentement de l’autre.

« Il s’agit donc dans ce cas d’un fleuve transfrontalier qui relève des règles établies dans le protocole de 1929, par conséquent, lorsque l’État dominicain demande à Haïti de suspendre le processus de construction du canal, Haïti doit procéder à l’exécution de ce mandat« , a insisté M. Fernandez.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.