Flashback – Pour Claude Joseph, en 2016, Jovenel Moise est le produit nu de la « 2e tragédie électorale » de Michel Martelly

0
1777

Claude Joseph lèche le beurre sur lequel il a craché en 2016.

« Martelly a réalisé 2 tragédies électorales », a dénoncé en 2016 Claude Joseph qui travaille maintenant maintenant pour le retour de celui-ci au pouvoir en tendant la main piégée à l’opposition dans une 3e éventuelle tragédie électorale…


minute de réflexion

Petit rappel à l’endroit de Claude Joseph, ancien activiste GNB et farouche opposant au régime PHTK 1 de Michel Martelly qui, selon lui, cherchait en 2016, à obtenir « le beurre et l’argent du beurre« , pour lui dire que Jovenel Moise avait également déclaré le 1er janvier 2018 aux Gonaives que « 2018 sera une année électorale« Nad marinad !

Pas plus tard, Edmond Bocchit avant qu’il soit éjecté du siège de la propagande éhontée au MAE, avait indiqué avoir donné l’assurance à Mike Pompeo que des élections auront lieu en Haïti en 2020. Claude Joseph est allé plus loin en demandant aux chefs de mission de renforcer les rêves jé klè de Bocchit et aujourd’hui, ce même Joseph harangue la population avec une histoire d’élections quand il sait pertinemment bien et que M. Moise l’a dévoilé, que les vainqueurs et les choisis sont connus d’avance. A noter qu’au Pérou ce n’est pas un président élu qui passera bientôt l’écharpe autour du futur président sorti vainqueur des joutes de dimanche dernier.

Claude Joseph : Martelly a réalisé « deux tragédies électorales« 

Mercredi 27 août 2020 ((rezonodwes.com))-Le compte-à-rebours a commencé et il faut mesurer à l’aune de la cohérence de niveau de responsabilités, les déclarations du ministre de facto Claude Joseph. « Le train électoral va être en marche très bientôt, aussitôt que les organisations sollicitées envoient leurs représentants pour former le CEP » a déclaré Dr. Joseph.

Toutefois, celui-ci, sans se soucier de son statut d’illégitimité à la tête du MAE, n’a pas pu non plus relater l’article du texte constitutionnel donnant droit à l’apprenti-dictateur haitien de former un Conseil électoral provisoire. « Le décret sera publié, un calendrier sera clairement établi afin que 2021 soit une année électorale » a renchéri M. Joseph qui n’avait pas manqué en 2016, de questionner le régime Tèt Kale sur ses principales réalisations.

« maintenant, sans scrupule, vous nous faites la morale » Claude Joseph à l’endroit de Michel Martelly.

« Vous avez pendant 5 ans rien réalisé pour consolider l’Etat de droit, un de vos cinq « E », sauf vos deux tragédies électorales ; maintenant, sans scrupule, vous nous faites la morale. La constitution est désormais votre référence, l’instrument contre laquelle vous mesurez les actions des autres« , a sévèrement critiqué Dr. Claude Joseph faisant le constat d’échec lamentable du régime Tèt Kale.

Par ailleurs, Me. André Michel qui n’a pas lâché du lest sur une série de points importants, selon lui, pour l’avancement d’une société démocratique avec l’aboutissement du procès Petro Caribe et la fin de la corruption et de l’impunité, le président Jovenel Moise doit se retirer au plus tôt du Palais national, surtout que la date de la fin de son mandat approche à grand pas. Pour Me. Michel, le train électoral dont a fait allusion Dr. Joseph est une forme de « diversion » car « la Position du Secteur Démocratique et Populaire reste la même« . Trop de crimes de sang sous le régime de Jovenel Moise, a-t-il lancé.

« Poursuite de la mobilisation, départ de Jovenel Moïse avant 7 Février 2021, transition de rupture, conférence nationale haïtienne souveraine, Procès PETROCARIBE, Procès des différents Crimes de Sang » a détaillé le porte-parole du secteur de l’opposition, un des fers de lance du mouvement « pays-lock en 2019 » ayant privé pendant un certain temps à Jovenel Moise la latitude de se rendre à Vertières, au Pont-Rouge, aux Nations-Unies ou de faire le tourisme intérieur.

Rappelons que le 17 août dernier, au lendemain du retour à Port-au-Prince du président Jovenel Moise, après un bref entretien tou kanpe nan yon koulwa avec le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, Me. André Michel n’avait pas mâché ses mots en indiquant que « Jovenel Moïse a menti à la communauté internationale en promettant des élections en 2021« . En définitive, André et Claude comme l’a si bien dit Victor Hugo « Chaque homme dans sa nuit s’en va vers sa lumière« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.