Le 27 juin, date du référendum bidon de Jovenel Moïse, sera-t-elle transformée en celle de son départ du pouvoir ?

0
1556

Jeudi 10 juin 2021 ((rezonodwes.com))–

Jovenel Moïse avec l’appui de la représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en Haiti, Madame Helène La Lime a mis en oeuvre un coup d’Etat contre la Constitution de 1987 en planifiant un référendum bidon interdit par la la loi mère du pays pour le 27 juin 2021.

Jovenel Moïse, Claude Joseph , Mathias Pierre (Nèg Fandom nan) et Madame La Lime ont échoué dans leur projet d’imposer une nouvelle Constitution à tout un pays afin 1) de garantir l’impunité des crimes commis par le régime PHTK durant les 10 dernières années et 2)créer les conditions pour la matérialisation du projet du Core Group conçu lors de la fameuse réunion au Lac Meech au Canada en 2003 .

La résistance du peuple haitien a eu gain de cause sur les velléités dictatoriales du régime PHTK et de ses alliés locaux et internationaux.

Aujourd’hui Jovenel Moïse est comme un boxeur sur un ring après un knockout (KO).

Sonné par le coup porté par le peuple haitien (l’echec de la consultation du 27 juin), le régime PHTK a perdu temporairement ses capacités et a fait appel aux gangs qui terrorisent la population et assassinent des policiers dans les commissariats.

La perte de contrôle de Jovenel Moïse, comme la perte de conscience du boxeur en situation de KO, peut être temporaire.

Le peuple haïtien par sa mobilisation doit faire en sorte que Jovenel Moïse soit incapable de s’attaquer à nouveau à la Constitution de 1987.

Pour cela, ceux qui se présentent comme des leaders aujourd’hui doivent faire taire leurs intérêts personnels et mettre en avant ceux du pays.

Désormais la victoire du peuple haitien sur la dictature de Jovenel Moïse est à portée de mains.

Et Me. Andalasse Mertilus, celui qui a initié officiellement le mouvement anti-référendum dans le Nord-Oeust , a demandé à la population de transformer la date choisie par Jovenel Moïse pour écarter la Constitution de 1987 et nous en imposer une nouvelle taillée à sa mesure, comme celle de son départ.

Le 27 juin , dit-il, doit être maintenue comme une date historique et devenir la date de la fin du régime PHTK en Haiti.

Jovenel Moïse voulait un référendum à tout prix sur la Constitution. Il en a obtenu un autre: un référendum sur le pouvoir PHTK.

Et il a perdu : Le peuple haitien a officiellement rejeté le pouvoir PHTK.

Le 27 juin 2021 , Jovenel Moïse doit partir, conclut Me. Andalasse Mertilus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.