Haïti|Covid et Guerre des gangs – Le Département d’État maintient le niveau d’alerte 4 mais rétrograde le statut « Ne pas voyager » pour des dizaines de pays à celui de « Reconsidérer le voyage » (niveau 3)

1
1759

Les 4 réunions CSPN de Claude Joseph, pour quel résultat ?

Jeudi 10 juin 2021 ((rezonodwes.com))–Un mois et demi après avoir déconseillé aux Américains de se rendre dans la plupart des pays du monde, le département d’État américain assouplit – du moins un peu – ses conseils aux voyageurs pour des dizaines de pays excluant Haïti avec l’alerte de niveau 4 lancée le 1er juin dernier toujours maintenue.

Mardi, le ministère a indiqué qu’il retirait 58 pays et territoires de la catégorie de niveau 4, ou « Ne pas voyager », pour les désigner comme des destinations de niveau 3, ou « Reconsidérer le voyage ». Vingt-sept autres endroits ont été déplacés vers les deux premiers niveaux, où les voyageurs sont invités à faire preuve d’une prudence accrue ou à prendre des précautions normales.

Parmi les pays qui ne figurent plus dans le panier « Ne pas voyager » , on note : Japon, France, Italie, Espagne, Grèce, Suisse, Canada et Mexique.

Le reclassement de mardi a été motivé par les changements apportés par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aux avis sanitaires destinés aux voyageurs. L’agence a déclaré qu’elle avait mis à jour les critères primaires et secondaires qu’elle utilise pour déterminer ces niveaux d’avis « afin de mieux différencier les pays connaissant des flambées épidémiques graves des pays où la propagation du virus covid-19 est soutenue, mais contrôlée ».

En conséquence, 62 destinations ont été reclassées du niveau d’alerte le plus élevé au deuxième niveau le plus élevé. Pour ces pays, le CDC recommande aux voyageurs non vaccinés d’éviter les déplacements non essentiels et aux personnes qui les visitent d’être entièrement vaccinées.

Quinze autres destinations ont été déplacées vers le niveau modéré et 34 ont été placées dans le niveau faible de covid-19. Par ailleurs, Haïti où les gangs pro-pouvoir continuent de semer la terreur en toute impunité, – tout récemment à Martissant et à Cité Soleil – est toujours maintenu sur la liste au niveau d’alerte maximale 4, comme une destination finale à éviter, d’autant plus, les infections au covid-19 sont résurgentes et que les infrastructures sanitaires laissent à désirer.

Le département d’État utilise les avis du CDC pour déterminer ses propres conseils aux voyageurs. Mais, selon le département, il prend en compte d’autres facteurs, notamment les restrictions de voyage liées au coronavirus, la criminalité et le terrorisme. Cela signifie que ses conseils ne correspondent pas toujours à ceux du CDC.

« Le département d’État n’a pas de plus grande responsabilité que la sûreté et la sécurité des citoyens américains à l’étranger », a déclaré le département dans un communiqué. « Au fur et à mesure que les conditions évoluent, nous mettons régulièrement à jour nos conseils aux voyageurs américains. »

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.