Dix ans après avoir propulsé Michel Martelly de la 5e à la 2e place, l’OEA revient imposer des élections « libres et équitables » en Haïti

0
1509

Cela n’existe nulle part ailleurs qu’un dictateur corrupteur corrompu et criminel, sans mandat constitutionnel, et usurpateur de titre puisse arriver à organiser des élections libres et équitables. Mensonge sur toute la ligne. D’autant plus, le président de facto Jovenel Moise a laissé clairement entendre en 2020 que « kèlke swa lè eleksyon yo fèt se li kap genyen yo« . A quoi bon des élections en Haïti si les résultats sont connus d’avance. Ces millions pourraient servir à nourrir des millions de bouches abandonnées à leur sort.

Que l’OEA encourage ses amis du PHTK à prendre un décret et nommer les députés et sénateurs et qu’on laisse tranquille les pauvres haitiens sans défense sur cette terre. Décidément, l’international, pour reprendre Dr. Hubert De Ronceray, déteste les nègres d’Haïti, une mission de l’OEA est sur le terrain pour le confirmer. Qui ne souvient pas d’avril 2011 quand l’immoralité a pris le-dessus sur l’intelligentsia pour arriver là où nous en sommes aujourd’hui.

L’OEA débarque un 8 juin, une date qui nous rappelle la déportation de Toussaint Louverture, un 8 juin 1802, alors qu’il était chez lui, dans son pays ! Qu’est-ce qui a changé aujourd’hui à part les Ojeda qui se nomment autrement.

Communiqué de la mission du Conseil permanent de l’OEA sur Haïti

En solidarité avec le peuple haïtien, le 17 mars 2021, le Conseil permanent de l’Organisation des États américains a approuvé par consensus une résolution exprimant sa préoccupation face à la grave situation politique, de sécurité et des droits de l’homme en Haïti et a proposé d’envoyer une mission de bons offices.

Une invitation a été reçue du gouvernement haïtien, et une mission de bons offices se rendra en Haïti cette semaine et rencontrera une série de parties prenantes, notamment le gouvernement, l’opposition et la société civile. L’objectif de la mission de bons offices est de faciliter un dialogue qui conduirait à des élections libres et équitables.

La Mission est composée des représentants permanents auprès de l’OEA du Canada, du Costa Rica, de l’Équateur, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et des États-Unis, avec le soutien du Secrétariat général de l’OEA et du Représentant spécial du Secrétaire général de l’OEA en Haïti.

La Mission durera trois jours, du 8 au 10 juin 2021.

Statement from the OAS Permanent Council Mission to Haiti


In solidarity with the Haitian people, on March 17, 2021 the Permanent Council of the Organization of American States approved by consensus a resolution expressing concern over the grave political, security and human rights situation in Haiti and offered to send a Good Offices mission.

An invitation was received from the Government of Haiti, and a Good Offices Mission will visit Haiti this week and meet with a range of stakeholders, including the government, opposition and civil society. The objective of the Good Offices Mission is to facilitate a dialogue that would lead to free and fair elections.

The Mission is composed of the permanent representatives to the OAS of Canada, Costa Rica, Ecuador, Saint Vincent and the Grenadines and the United States, with support from the OAS General Secretariat and the Special Representative of the OAS Secretary General in Haiti.

The Mission will last three days, from June 8 – 10, 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.