Le Grand Bluff Religieux ; Et si Rome est la Grande Prostituée !

0
1277

« Les gens qui ont la charge d’éclairer la société et qui ne le font pas sainement, auront des comptes à rendre à leur conscience devant le tribunal de l’histoire. » (Frantz Jean Baptiste)

« Les belles âmes arrivent difficilement à croire au mal, à l’ingratitude, il leur faut de rudes leçons avant de reconnaître l’étendue de la corruption humaine. » (Honore de Balzac)

Lundi 7 juin 2021 ((rezonodwes.com))–

L’hypocrisie est une qualité dans ce monde en péril qui est l’apanage des grands « zotobre ». Aujourd’hui, je décide bien à ouvrir la boite de pandore pour parler un peu du grand bluff religieux auquel les bandits légaux de l’Occident nous assujettissent. Journellement, j’écris au moins une vingtaine de pages de réflexions que je ne publie pas ; mais je les partage bien dans le petit cercle fermé de jeunes penseurs avec lesquels je collabore sur le projet de démystification et de de-falsification de l’histoire d’Haïti/Hayti. Bien avant d’entrer dans le fond de mon analyse, j’aimerais présenter à mes jeunes lecteurs une définition du mot « futurologie ». En effet, « La futurologie est un domaine interdisciplinaire qui agrège des données classées par des méthodes tant empiriques que logiques, en vue d’analyser des tendances et d’esquisser des scénarios plausibles de l’avenir. Elle examine les sources, les desseins et causes de changement et de stabilité pour formuler des prédictions. La futurologie est censée procéder à partir des données technologiques, économiques ou sociales du passé et du présent, et se fonde sur des techniques (simulation, statistique) et des modèles scientifiques (science des systèmesécologie). » J’assume ma responsabilité qui consiste à utiliser mes talents et capacités pour éclairer mes frères et sœurs compatriotes, surtout les jeunes qui doivent se mettre debout pour affronter leur mission comme l’indiqua Frantz Fanon. Je vais prendre le taureau par les cornes pour exposer une grande supercherie que bien des coquins dans notre société entretiennent : Rome est devenue l’Église Catholique Romaine(VATICAN) qui est la Grande Prostituée.

Je vous invite, chers fidèles lecteurs à lire avec moi, le chapitre 17 du livre d’Apocalypse en Haytien ; Lisons ensemble :

« Gwo jennès la !

Lè sa a, yonn nan sèt zanj ki te kenbe sèt gode yo vin di mwen: Vini non. Mwen pral fè ou wè ki jan yo pral peni gwo jennès la, gwo lavil ki bati nan mitan gwo dlo yo. Wa latè yo lage kò yo nan dezòd avè l’: Tout moun ki rete sou latè te sou ak diven movèz vi li a. Nan vizyon an, mwen wè zanj lan pote m’ ale nan yon dezè. La, mwen wè yon fanm ki te chita sou yon bèt tou wouj. Bèt la te gen sèt tèt ak dis kòn. Tout kò l’ te kouvri ak mo ki te jouman pou Bondye. Fanm lan te gen yon rad swa mòv ak wouj san sou li. Li te chaje ak bijou fèt an lò, ak piè tout koulè ansanm ak bèl grenn pèl. Li te kenbe nan men l’ yon gode fèt an lò ki te plen ak madichon ansanm ak vie bagay sal lavi jennès li a. Te gen yon non ekri sou fwon li ki te gen yon sans kache: Gwo Babilòn, manman jennès yo ansanm ak tout bagay sal k’ap fèt sou latè.

Mwen wè fanm lan te sou tèlman li te bwè san moun k’ap sèvi Bondye yo ak san tout moun yo te touye paske yo te pran pozisyon pou Jezi. Lè m’ wè l’, mwen te sezi anpil. Men, zanj lan di mwen: Poukisa ou sezi konsa? Mwen pral ba ou yon sekrè, mwen pral fè ou konnen ki sans pou ou bay fanm lan ansanm ak bèt k’ap pòte l’ la, bèt ki gen sèt tèt ak dis kòn lan. Bèt ou wè a te vivan yon lè. Koulye a li pa vivan ankò. Li gen pou l’ moute soti nan gwo twou san fon an, apre sa pou li al mouri nèt. Moun ki rete sou latè ki pa t’ gen non yo ekri depi lè Bondye t’ap kreye tout bagay nan liv ki gen non moun ki gen lavi a, yo pral sezi anpil lè y’a wè bèt la. Paske li te vivan nan tan lontan, koulye a li pa la, men li gen pou l’ parèt ankò.

Se koulye a pou moun fè wè yo gen lespri ak bon konprann. Sèt tèt yo, se sèt ti mòn kote fanm lan chita a. Se sèt wa tou yo ye. Senk ladan yo gen tan tonbe, yonn ap gouvènen koulye a, dènye a poko vini. Lè la vini, li p’ap la pou lontan. Bèt la menm ki te vivan nan tan lontan men ki pa la koulye a, se yon witièm wa. Li fè yonn ak sèt premie yo, li pral fin pèdi tèt li nèt. Dis kòn ou wè yo, se dis lòt wa ki poko konmanse gouvènen. Men, y’ap resevwa pouvwa pou yo gouvènen tankou wa pandan yon ti tan ansanm ak bèt la. Yo toulèdis gen menm lide nan tèt yo, y’ap renmèt pouvwa yo ak otorite yo bay bèt la. Y’a goumen kont ti Mouton an. Men, ti Mouton an va kraze yo, paske li Chèf tout chèf, li Wa tout wa. Li va kraze yo avèk moun pa l’ yo, moun Bondye te rele, moun li te chwazi, moun ki kenbe fèm ak li. Zanj lan di m’ ankò: Ou te wè jennès la chita nan mitan anpil gwo dlo. Dlo sa yo se pèp, se foul moun, yon bann nasyon ki pale tout lang. Dis kòn ou te wè ansanm ak bèt la, yo pral rayi fanm movèz vi a: y’a pran tou sa l’ genyen, y’a kite l’ toutouni, y’a manje viann li, y’a boule l’ nan dife. Bondye mete nan kè yo lide pou yo fè sa li menm li vle, pou yo tout tonbe dakò fè menm bagay, pou yo renmèt pouvwa yo kòm wa nan men bèt la, jouk tan pawòl Bondye yo va rive vre.Pou fini, fanm ou te wè a, sè gwo lavil k’ap donminen sou tout wa ki sou latè yo. »

Les bandits légaux de l’Occident nous prennent pour des macaques et nous invitent à fouiller notre propre tombe, tout en faisant miroiter un bonheur fictif à nos yeux. J’aurais pu présenter un papier argumentatif, très technique avec des chiffres, statistiques, etc. ; mais je me garderai de porter mes lecteurs à réfléchir sur le réel pour découvrir le Grand Bluff Religieux. Ayant fréquenté une école catholique pendant quatorze années, j’ai appris à connaître la Civilisation Gréco-Romaine, l’Église Catholique Romaine, la Rome Antique, l’Histoire du Christianisme au Moyen-Age. À la fin de l’Empire Romain en 476, ces principaux royaumes l’ont remplacé : Le royaume des Hérules, Le royaume des Francs, Le royaume des Wisigoths, Le royaume des Vandales, Le royaume des Alamans, Le royaume des Burgondes ; d’où la transformation de Rome en les principaux pays constituant le G7 de l’Europe : L’Italie, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, la Suisse. Je ne vais pas faire un tout un cours de géographie et d’histoire ; je vous invite tout simplement à effectuer des recherches sur l’histoire du Christianisme au Moyen-Age. Je vous rappelle que « Le Moyen Âge est une période de l’histoire de l’Europe, s’étendant de la fin du ve siècle à la fin du xve siècle, qui débute avec le déclin de l’Empire romain d’Occident et se termine par la Renaissance et les Grandes découvertes. Située entre l’Antiquité et l’époque moderne, la période est subdivisée entre le haut Moyen Âge (ve à xe siècle), le Moyen Âge central (xie-xiiie siècle) et le Moyen Âge tardif (xive-xve siècle). »

« Le christianisme est né dans la partie orientale de l’Empire romain, où se trouvait le plus grand nombre de chrétiens dans les premiers siècles…. Avec la conversion de l’empereur Constantin et l’édit de Milan en 313, les persécutions contre les chrétiens s’arrêtèrent. Vers la fin du ive siècle, le christianisme devint la religion officielle de l’Empire, remplaçant le culte romain antique. » Nous pouvons dire sans ambages que l’Occident satanique luciférien qui se dit chrétien, n’est rien d’autre que l’Empire Romain (la Rome Papale). Des pays comme les États-Unis d’Amérique et le Canada qui font partie du G7 aujourd’hui sont issus de l’Angleterre, donc partie prenante de Rome. L’Église Catholique Romaine contrôle les principaux pays de l’Occident dit chrétien qui ne connait pas le CHRIST, mais qui est satanique en essence. L’Église Catholique Romaine arrive à contrôler aujourd’hui les différents cultes protestants au moyen d’un système d’espionnage bien établi depuis le XVIème siècle avec la Compagnie de Jésus, fondée par Ignace de Loyola (27 Septembre 1540). Je ne vais pas m’attarder sur les atrocités commises par l’Église Catholique Romaine, depuis sa fondation ; mais j’aimerais bien vous faire remarquer que l’un des grands persécuteurs des Chrétiens protestants est un pape du nom de Grégoire XIII, « le 226e pape de l’Église Catholique, élu le 13 mai 1572 et décédé à Rome le 10 avril 1585. » Ce n’est pas anodin que Saint Grégoire dans le panthéon vodou est cet esprit malin « masisique » qu’on interpelle pour jeter des sorts et zombifier plus d’un. Une vidéo qui a surgi sur les réseaux sociaux, pas plus tard que la deuxième semaine du mois de Mai de cette année, a pu montrer que des « réformistes » au sein du secteur vodou qui se font appeler « bossales » ont été à cet endroit, quelque part en Haïti pour « démarrer » des gens ensorceler tout autour d’un grand mapou au moyen des fétiches.

« Grégoire XIII est surtout connu dans l’histoire comme le réformateur du calendrier par la bulle Inter gravissimas, en 1582, rattrapant les dix jours de retard pris par rapport au Soleil et modifiant, pour l’avenir, les modalités des années bissextiles. Il se distingue aussi par ses nombreuses fondations de séminaires, estimant que la formation d’un clergé de qualité est la meilleure arme contre l’expansion du protestantisme. Il fonde ainsi le Collège allemand, le Collège grec, le Collège maronite ou encore le Collège des Néophytes (réservé aux Juifs et musulmans nouvellement convertis). Il envoya une mission jésuite dans l’Empire ottoman en 1583 qui fondèrent le lycée Saint-Benoît, institution phare de l’enseignement catholique au Levant. Il donne un bâtiment au Collège romain (Collegium romanum), tenu par les jésuites qui en témoignage de gratitude le renommèrent « Université grégorienne ». Par la lettre apostolique Quanto fructusius il confirme à nouveau la Compagnie de Jésus et ses Constitutions comme ordre religieux. Par la bulle In supereminenti du 5 décembre 1572, il créa dans le duché de Bar aux frontières de l’Allemagne protestante, l’université de Pont-à-Mousson également entre les mains des Jésuites. L’année de son élection, il fait graver une médaille après le massacre de la Saint-Barthélemy survenue dans la nuit du 23 au 24 août 1572. »

Nous savons que les deux guerres dites mondiales, sont bel et bien des guerres européennes où l’Église Catholique Romaine y joua un rôle prépondérant. En effet, « La Seconde Guerre mondiale amène un conflit généralisé d’une ampleur sans précédent historique entre des pays traditionnellement catholiques comme l’Espagne, la France et l’Italie. L’Église catholique est touchée par la montée du nazisme et des mouvements anticléricaux prônés par l’URSS et favorisés par les mouvements anarchistes. L’église joue également un rôle trouble dans l’établissement de l’hégémonie hitlérienne sur l’Europe avec des liens parfois forts avec les régimes fascistes. » Les prêtres catholiques, au vu et au su de tous, bénirent les armes de guerre et arguent être en mesure de donner l’absolution ; Quelle hérésie !

N’oublions pas l’indifférence du Saint-Siège au moment de la guerre d’Ethiopie ! Savez-vous que l’Église Catholique Romaine est à la base de la fin du Tsarisme en Union Soviétique et la chute de l’Église Orthodoxe Russe avec la Révolution Bolchevik ? Savez-vous que l’Église Catholique Romaine est à la base de la mise en place de la doctrine, appelée le « Communisme » ? D’ailleurs, les grands ténors du Communisme sont des produits des écoles catholiques (Jésuites surtout) et même des prêtres catholiques ; Et nous savons que le communisme prône un athéisme primaire et diabolique. Comment un prêtre catholique qui se dit être disciple de Jésus-Christ, peut être, en même temps communiste (athée patenté) ? J’ai grandi et été formé au sein du système catholique ; nombre de mes amis, leaders religieux sont des prêtres catholiques. Savez-vous que la majorité des prêtres catholiques que je connais avouent qu’ils ne croient pas en Dieu et que la Sainte Bible est un livre de fables, et que Jésus-Christ n’est pas DIEU ? Savez-vous que les principaux livres de rituels occultes et de sorcellerie sont écrits par des prêtres catholiques ? Je vous invite à faire une petite recherche sur le « Pape d’Hitler », et vous verrez le vrai visage de cette Église qui se dit être Catholique, « Une Église Universelle ». Il faut lire « Les Crimes du Vatican » d’Alberto Rivera pour comprendre comment cette Église qui se met au lit avec les « rois de la terre » et qui les enivre de vin, est à l’origine de bien des maux sur la planète Terre.

Le Christianisme devrait être cette doctrine ou encore ce mode de vie prôné par le CHRIST ; mais savez-vous que l’Église Catholique Romaine ne reconnaît pas JÉSUS-CHRIST comme le seul Intercesseur, l’Avocat par excellence, le Seul Sauveur et Rédempteur de l’Humanité ! Dans une enquête menée quelques années de cela au sein de l’Eglise Catholique Romaine, le nom de Jésus-Christ est placé à la sixième position sur la liste des noms les plus cités, loin derrière « Marie », « Lucifer », « Saint Pierre ». Le Pape François a déclaré, selon Fréderic Martel, auteur de « SODOMA, Enquête au cœur du Vatican » que « L’homosexualité dans le clergé est une question très sérieuse qui me préoccupe. » Fréderic Martel est écrivain et sociologue ; Journaliste à France Culture, il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont Mainstream. 

« Le célibat des prêtres ; l’interdiction du préservatif par l’Église ; la culture du secret sur les affaires d’abus sexuels ; la démission du pape Benoit XVI ; la misogynie du clergé ; la fin des vocations sacerdotales ; la fronde contre le pape François : un même secret relie toutes ces questions. Ce secret a longtemps été indicible. Il porte un nom : Sodoma. La ville biblique de Sodome aurait été détruite par Dieu en raison de l’homosexualité de ses habitants. Or, aujourd’hui, c’est au Vatican que l’on trouve l’une des plus grandes communautés homosexuelles au monde. Pendant quatre années, Fréderic Martel a vécu en immersion à l’intérieur du Vatican et mené l’enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux et rencontre des centaines d’évêques et de prêtres. Ce livre révèle la face cachée de l’Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu’au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l’homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l’Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu’il soit homosexuel en privé. Derrière la rigidité, il y a toujours quelque chose de caché ; dans de nombreux cas, une double vie. En prononçant ces mots, le pape François nous a confié un secret que cette enquête vertigineuse révèle pour la première fois. »

En Haïti, nous savons que l’Église Catholique Romaine est très puissante et partie prenante de tous les matraquages contre le peuple. Nombre de prêtres progressistes ont été assassinés ; l’Église reste bouche bée ; justice n’est jamais rendue. Nous savons que nos élites respectives, en grande majorité sont issues des écoles congréganistes, et ces soit disant élites sont passives, insouciantes, inconscientes et même « salamiques ». En 2003, le docteur en philosophie Paul L. Williams, professeur d’histoire des religions dans les universités de Scranton et de Wilkes, ancien consultant auprès du FBI pendant sept ans, publia le livre à succès ayant pour titre : « Les Dossiers Noirs du Vatican ; l’Argent, le Crime et la Mafia dans l’Église Catholique. ». « Avec plus de 50 milliards de dollars en titres, des réserves en or qui dépassent celles de nombreuses nations industrialisées, des biens immobiliers dont la surface totale est supérieure à celles de plusieurs pays et des palais contenant les plus grands trésors artistiques, les richesses de l’Église Catholique Romaine sont immenses. Pourtant, en 1929, le Vatican est au bord de la ruine. C’est alors que le pape Pie XI décide de signer un traité avec le dirigeant fasciste Benito Mussolini. Grâce à cet accord, le Duce obtient le soutien de l’Église tandis que le Vatican reçoit un paiement de 90 millions de dollars, le statut d’État souverain et la garantie de salaires payés par le gouvernement pour tous les prêtres du pays. Ainsi le pape résout-il d’un coup tous ses problèmes financiers au prix de la soumission de l’Église à l’un des régimes politiques qui allaient mettre l’Europe à feu et à sang. Cette terrible compromission n’est pourtant que la première d’une longue série. »

« Dans ce livre explosif, Paul Williams expose les preuves irréfutables des accords financiers plus que douteux conclus par l’Église Catholique Romaine. Il examine, entre autres, les liens qui unissent l’or des nazis à la banque vaticane, la dépendance de Paul VI envers un chef de la mafia internationalement connu, le gigantesque scandale de la banque Ambrosiano, la mort mystérieuse de Jean-Paul 1er et les conséquences sociales désastreuses des affaires de pédophilie. » Nous ne voulons nullement entamer une polémique avec quiconque ; nous ne faisons que présenter des faits plausibles montrant à quel point cette Église qui se dit être Universelle entretient un grand bluff, car elle est bel et bien la grande prostituée, le Représentant sur terre du Serpent Ancien, Satan le diable.

 

En ce temps de chien « rigòl », tout digne disciple de JÉSUS-CHRIST doit pouvoir comprendre, appréhender et maîtriser les livres prophétiques de Daniel et d’Apocalypse. Je vous invite, cher frère à lire « Objections Rejetées », fraîchement publié par l’apologète Lesly Jules pour mieux appréhender l’Évangile d’amour de notre divin sauveur Jésus-Christ, le Lion de la Tribu de Juda. Il est plus que nécessaire de lire la Sainte Bible, de méditer la Parole de Dieu, de chercher la face du CRÉATEUR par la prière altruiste et fervente, et de garder les Commandements de l’Éternel YAHWEH. Je vous encourage chers frères et sœurs compatriotes à suivre les enseignements de ses serviteurs de Dieu, les pasteurs Arbentz Pierre Antoine, Jean Renald Maurice, Gary D’Haïti, pour ne citer que ceux-là qui nous aident à comprendre et saisir les évènements macabres de ces derniers jours qui se déroulent sous nos yeux en ce temps salamique où les « grands de ce monde » veulent décimer la population mondiale et imposer la « marque de la bête » qui n’est nulle autre que le Dimanche, jour du Soleil, comme jour d’adoration, selon l’encyclique « Laudate Si » (publié le 24 Mai 2015).

 

 

La Rome Papale, l’Église Catholique Romaine, la Mère de l’Occident dit chrétien qui ne connaît pas le CHRIST, est satanique et luciférienne en essence. Nous continuerons cette étude pour présenter complètement ce grand bluff religieux pour permettre à plus d’un de déceler la face cachée de ces hypocrites caressants qui induisent le peuple de l’Éternel ELOHIM en erreur sciemment. « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants. » (Osée 4 v 6). Le pape ne saurait être le vicaire fils de DIEU, car il ne connaît point le CHRIST. Le faible reste finira par émerger pour tenir allumé le flambeau de la Vérité et la bannière d’Amour et de sanctification de JÉSUS-CHRIST. Aucun humain ne pourra résister face au plan diabolique des sodomites de ROME, Représentant de la bête, du dragon et du serpent ancien sur terre, sans l’aide de l’INCRÉÉ, l’ESPRIT INFINI, CELUI qui FÛT, qui EST et qui SERA, l’Éternel des Armées, JÉSUS-CHRIST de NAZARETH qui nous a rachetés par son Sang Précieux !

 

« Revelasyon 13 :

 

Apre sa, mwen wè yon bèt ki t’ap soti nan lanmè a, li te gen dis kòn ak sèt tèt. Li te gen yon kouwòn sou chak kòn. Li te gen make sou chak tèt li yo yon non ki te yon gwo jouman pou Bondye. Bèt mwen te wè a te sanble ak yon gwo chat tou jòn ak tach nwa sou tout kò li. pa t’ li yo te plat tankou pa t’ yon lous, bouch li te tankou bouch lyon. Dragon an ba li pouvwa li, li ba li plas chèf li te genyen an ansanm ak gwo pouvwa li t’ap egzèse a. Yonn nan sèt tèt yo te resevwa yon blese ki te manke touye li. Men, blese a te geri. Tout moun te sezi wè sa, yo pran swiv bèt la. Tout moun pran adore dragon an paske li te bay bèt la pouvwa li. Yo adore bèt la tou, yo t’ap di: Kilès ki tankou bèt la? Kilès ki ka goumen avè li? Bèt la te resevwa pouvwa pou l’ te di tout kalite pawòl awogan pou joure Bondye. Yo ba l’ pouvwa fè sa l’ vle pandan karannde mwa. Bèt la pran pale Bondye mal, li pase non Bondye nan betiz ansanm ak kote Bondye rete a, ak tout moun ki rete nan sièl la. Yo ba l’ pouvwa pou l’ fè lagè ak tout moun k’ap sèvi Bondye yo, jouk pou l’ te genyen batay la. Yo ba l’ pouvwa sou moun tout ras, tout peyi, tout lang ak tout nasyon. Tout moun sou latè pral adore l’, sa vle di tout moun ki pa t’ gen non yo ekri nan liv ki gen non moun ki gen lavi a depi lè Bondye t’ap kreye tout bagay la, liv ki pou ti Mouton yo te touye a.

Koute byen wi, si nou gen zòrèy pou tande! Moun ki la pou al nan prizon pral nan prizon. Moun ki la pou mouri anba kout nepe pral mouri anba kout nepe. Se poutèt sa, se pou moun Bondye yo gen anpil pasians ak konfians nan Bondye. Apre sa, mwen wè yon lòt bèt ki soti anba tè a. Li te gen de kòn tankou kòn mouton, li t’ap pale tankou yon dragon. Li pran tout pouvwa premie bèt la pou l’ te kòmande devan je li. Li fòse latè ak tout moun ki sou latè pou yo adore premie bèt ki te blese amò men ki te geri a. Dezyèm bèt la t’ap fè anpil gwo mirak, li fè dife soti nan sièl la desann sou latè devan tout moun. Moun ki rete sou latè yo te pèdi tèt yo lè yo wè mirak yo te ba l’ dwa fè devan je premie bèt la. Li mande yo pou yo fè yon estati bèt ki te blese amò ak kout nepe a men ki te byen vivan an. Dezyèm bèt la resevwa pouvwa pou l’ te fè estati premie bèt la tounen vivan. Konsa, estati a ka pale, li ka touye moun ki pa adore li. Bèt la te egzije pou tout moun, piti kou gran, rich kou pòv, esklav kou lib, pou yo te resevwa yon mak sou men dwat yo osinon sou fwon yo. Pesonn pa t’ kapab ni achte ni vann anyen si li pa t’ gen mak sa a, sa vle di si l’ pa t’ gen non bèt la osinon nimewo ki koresponn ak non l’ lan. Bagay sa a mande anpil bon konprann. Moun ki gen konprann ka resoud pwoblèm nimewo bèt la. Nimewo sa a se non yon moun li ye. Men nimewo a: sisanswasannsis (666).

 

Nous croyons fermement que l’œcuménisme prôné par l’Église Catholique Romaine est satanique et diabolique ; les Enfants de DIEU n’ont rien à apprendre de ces faux leaders religieux et spirituels, chevauchés par les esprits incubes et succubes qui ont choisi volontiers de falsifier l’histoire de l’humanité, supporter la traite négrière et l’idolâtrie. La Rome papale bafoue tous les commandements de YAHWEH. L’Église Catholique Romaine est la mère des impudiques, car elle se prostitue avec les rois de la Terre. La Vérité finira par éclater au grand jour ; les assassins agissent à visage découvert et ils sont audacieux et sans honte! Nous sommes rassurés que le peuple DIEU, le faible reste, gardera toujours les Commandements de YAHWEH, dont ceux donnés à MOÏSE sur le SINAÏ.

« Le mot samedi est issu du bas latin sambati dies, variante d’origine grecque du latin sabbati dies, influencé par l’ancien français seme « septième » (< latin septima), signifiant « jour du shabbat ». Il a remplacé le dies Saturnii des Romains, signifiant « Jour de Saturne »

Le Grand Bluff Religieux est démasqué; Et Rome est la Grande Prostituée !

« Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l`angle. Il n`y a de salut en aucun autre; car il n`y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » (Actes 4 v 11-12)

Kerlens Tilus          06/07/2021

Snel76_2000@yahoo.com

Tel : 631-639-0844

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.