Jovenel Moise souhaite « une bonne fête à toutes les mamans haïtiennes » en dépit qu’elles ne bénéficient d’aucune protection materno-infantile en Haïti

0
798

Dimanche de la Fête des Mères, 30 mai 2021 ((rezonodwes.com))–Le président de facto d’Haïti a pensé aux femmes haïtiennes ce dimanche 30 mai, une journée consacrée tous les ans particulièrement au dernier dimanche de mai, à la célébration de la fête des mères en Haïti et dans de nombreux autres pays au monde.

« En ce dimanche 30 mai, je souhaite une bonne fête à toutes les mamans haïtiennes« , a tweeté Jovenel Moise, sans adjoindre une photo d’illustration d’une mère haïtienne dans ses œuvres.

Pour le dictateur en herbe, semblant d’ignorer les risques encourus par les femmes haïtiennes tombées enceintes, par faute d’infrastructures sanitaires adéquates dans le pays, elles constituent des « modèles de courage, de résilience et de persévérance« .

« Elles représentent le pilier sur lequel s’érige l’avenir de nos enfants, étant le maillon fort de notre société. Amour et respect à leur endroit« , a conclu Jovenel Moise qui n’a construit durant sa présidence aucun hôpital materno-infantile en Haïti.

Un manquement qui fragilise les neuf mois de grossesse et rend très élevé le taux de mortalité infantile en Haïti au point que des femmes enceintes traversent périodiquement la frontière pour aller accoucher un bébé qui, par la suite, n’aura pas droit à un acte de naissance de nationalité dominicaine, contrairement aux haïtiennes parties pour le Canada et les Etats-Unis de Port-au-Prince étant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.