Référendum constitutionnel: Le PM a.i. Claude Joseph minimise les contestations populaires

0
947

Pour le chef du gouvernement de facto Claude Joseph, des mouvements pondérés initiés à Jean-Rabel, à Hinche, à Ouanaminthe auront peu d’incidence sur l’organisation du referendum constitutionnel. Il aurait fallu donc des mouvements populaires tumultueux, des agressions violentes contre des membres du CEP pour qu’enfin le gouvernement se rende compte que la majorité de la population s’oppose à la l’initiative référendaire.

Mardi 11 mai 2021 ((rezonodwes.com))– Les différents rendez-vous à la planification du referendum constitutionnel boycottés ont peu d’écho pour le gouvernement de facto. Le premier ministre les qualifie d’actions isolées  ne pouvant guère affecter le processus.

‘’Au-delà des contestations infirmes manifestées par des citoyens, des débats animés sur le referendum sont en train d’être réalisés. Il ne suffit pas à un citoyen d’utiliser son portable en dehors des sites des discussions pour mobiliser la toile sur des protestations sur le sujet. La population s’engage déjà au referendum’’, a-t-il réagi.

En conférence de presse lundi, Claude Joseph s’est montré optimiste quant à l’organisation du référendum constitutionnel du 27 juin et les élections générales de septembre 2021.

Il annonce des dispositions visant à sécuriser le processus, des instructions passées aux directeurs départementaux de la Police nationale d’Haïti (PNH) pour accélérer des dispositions à contrôler des centres de vote à risque.

Le premier ministre de facto, évoquant la fin de son mandat dans 72 heures, rapporte avoir discuté avec le haut-commandement de la PNH sur des stratégies à mettre en œuvre pour la réussite du referendum.

Il fait état du Plan national intégré de sécurisation du referendum élaboré par la PNH dans le cadre du processus référendaire.

Hervé Noel

vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.