Les vœux de Margareth Fortuné pour les 94 ans de la Loterie de l’État haïtien (LEH)

0
83

La LEH a versé une enveloppe de 2.5 millions de gourdes au trésor public pour le premier trimestre de l’année, selon Mme Fortuné.

Dans le passé, la LEH était suspectée d’influencer « les boules officielles » dans le panier. Des amateurs de jeux d’hasard ont souvent opté pour le tirage du dimanche de Santo Domingo ou celui de la Loteria de Caracas.

Port-au-Prince, mercredi 7 avril 2021 ((rezonodwes.com))–Pour marquer le 94e anniversaire de la Loterie de l’État Haïtien (LEH), le mardi 6 avril, la directrice générale Marie Margareth Fortuné a reçu en son bureau, à Pacot, des journalistes pour entre autres faire le point sur la situation actuelle de l’institution dont elle a la charge depuis bientôt 5 ans.

Elle en a profité pour réaffirmer sa volonté de continuer à travailler à sa modernisation pour lui permettre de mieux remplir sa mission. « Depuis mon arrivée à la LEH, je me suis dévouée corps et âmes à lui rendre ses notes de noblesse notamment en procédant à l’ouverture de bureaux dans plusieurs villes de province dans le cadre de processus de déconcentration« , a d’entrée de jeu, souligné la directrice générale Marie Margareth Fortuné. « Notre équipe a aussi travaillé avec d’autres institutions dont la compagnie de téléphonie Natcom dans le but de doter des institutions scolaires de laboratoires informatiques entre autres dans les départements du Sud, de l’Ouest, du Nord-Ouest, des Nippes et du Plateau Central« , a-t-elle également indiqué.

Pour l’année fiscale en cours et conformément à la feuille de route que le Ministère de l’Économie et des Finances lui avait soumise, la LEH a versé une enveloppe de 2.5 millions de gourdes au trésor public pour le premier trimestre de l’année. Malheureusement, dit-elle, un petit groupe d’employés qu’elle assimile à des « détracteurs » ont profité de sa convalescence pour orchestrer une campagne de dénigrement et saboter certaines installations de la LEH notamment le système informatique. 

En conséquence, nos recettes ont considérablement diminué au point que la LEH doit des arriérés de salaire à des employés, confirme madame Fortuné qui affirme être de retour (après sa convalescence, NDLR) pour continuer le travail de modernisation de l’institution. Elle invite la Direction Générale des Impôts (DGI) à l’aider à augmenter les recettes de la loterie au bénéfice de l’État, de ses employés mais également de toute la communauté. « La DGI ne doit pas délivrer de patente à un tenancier de borlette s’il n’est pas en règle avec la LEH, rappelle madame Fortuné.Pour ce qui est des employés qui refusent de se présenter à leurs postes« , insiste la patronne de la LEH rappelant que la loi sera appliquée à la lettre dans un pays où la Constitution n’est pas elle-même respectée par les autorités établies.

« En tant que directrice générale, ma mission est de conduire la LEH à bon port et je continuerai à m’acquitter de cette tache envers et contre tous« , a-t-elle martelé. Notons qu’en marge de cette conférence de presse, quelques employés qui se trouvaient au rez-de-chaussée et sur la cour de l’institution, organisaient un mouvement de protestation pour dénoncer la gestion de la directrice générale et réclamer trois mois d’arriérés de salaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.