Flashback-22 sept. 2020. Jouthe annonce sur papier « un plan de relance économique post-Covid-19 » qui « va créer des milliers d’emplois d’ici 2023 » sous l’ère Martelly

0
333
un bouillon sans saveur réchauffé par Jouthe le 22 septembre 2020 servi comme petit déjeuner par Jovenel Moise, au matin du 11 janvier 2021… Hallucinations, improvisions, diversion, stratagème…mensonges. Pyès peyi pa kapab devlope nan boulva koripsyon, kidnape, asasinay ak lè yap pyetine ak vyole la lwa ak Konstitisyon.

A 26 jours de la fin de son mandat constitutionnellement, à moins qu’il planifie à l’aide de la PNH, ANI, BSAP, USGPN, FADH, G9 an fanmi… un massacre général pour pouvoir s’imposer illégalement au Palais National, après le 7 février 2021, l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, président de l’unique République Bananière des Caraïbes, a relancé lundi 11 janvier 2021, le plan de relance économique [virtuelle] post-pandémique, qui vise, selon lui, à « contribuer à la reprise durable de l’économie » du pays, lequel pays infesté par la corruption et l’impunité avec un système judiciaire en putréfaction.

Le plan stratégique à visée électoraliste et propagandiste, d’après M. Moise, rattrapé par le temps, et qui n’a jamais fourni de rapports sur les 3 dernières livraisons de Petro caribe (2017 et 2018), vise à amener Haïti, le pays le plus corrompu de la région, « à un niveau capable de générer une amélioration du revenu par habitant, de créer de nouveaux emplois et de réduire les inégalités« .

Jovenel Moise : « Ce programme de relance économique est le pont qui nous permettra d’investir dans la croissance, la résilience et les opportunités pour jeter les bases d’une nouvelle dynamique de développement humain durable« .

Lundi 11 janvier 2021 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2020/09/22/jouthe-annonce-sur-papier-un-plan-de-relance-economique-post-covid-19-qui-va-creer-des-milliers-demploi-dici-2023-sous-lere-martelly/

Jouthe annonce sur papier « un plan de relance économique post-Covid-19 » qui « va créer des milliers d’emplois d’ici 2023 » sous l’ère Martelly


22 septembre 2020
minute de réflexion

combien d’haïtiens qui vont mourir par balle ou portés disparus avant le 7 février 2021 pour que le plan de Jouthe voie le jour en 2023 ?

A moins de 5 mois de la fin du régime de Jovenel Moise dans un pays où la corruption est institutionnalisée et l’impunité garantie aux chefs de gang G9 et « qui n’est ni dirigé, ni gouverné« , c’est une promesse à effet d’annonce et de diversion qui est à l’ordre du jour. Le PM de facto Joseph Jouthe qui ne croit nullement dans l’existence réelle du pays, ne pourrait venir avec aucun plan réel de relance économique, d’ailleurs la pandémie covid-19 est toujours et encore présente partout au monde, en Haïti et plus près de nous en République Dominicaine…Un projet de relance économique, avec un régime se croyant au-dessus de la Constitution, est un bluff. Période-. Trop tard, trop peu !

La promesse d’accorder 3 000 gourdes à quelques centaines de milliers de familles nécessiteuses n’a pas été respectée…et Jouthe amplifie davantage cette promesse pale pou fè moun dòmi pou bliye asasina Dr. Dorval ak CEP-Dermalog. Le CEP-Dermalog installé, le retour de Martelly est assuré en 2022, maintenant il faut venir avec un plan fictif. Que ne dira pas encore Jouthe qui a osé constituer un CEP en dehors de toutes normes légales et constitutionnelles ?

Jouthe promet d’ici 2023, grâce à son plan Prepoc de créer des milliers d’emplois en Haïti – « virtuellement ».

Mardi 22 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Pour essayer de détourner l’attention publique après la violation flagrante de la Constitution et l’installation d’un CEP-Dermalog illégal et inconstitutionnel, Joseph Jouthe, l’un des co-signataires d’un arrêté foulant au pied les lois de la République, a déclaré mardi « travailler sur un plan de relance économique post-Covid-19 (Prepoc) » afin dit-il, « d’apporter des réponses articulées aux déficiences financières du pays« .

Alors que l’inflation galopante a déjà dépassé les 25%, sur papier, le projet de Moise-Jouthe qui n’a constitutionnellement que moins de 5 mois à passer au pouvoir, préconise l’adoption de politiques visant « à corriger les contraintes structurelles et à initier une dynamique d’amélioration des conditions de vie tout en renforçant la résilience« .

Selon Joseph Jouthe, en dépit du degré de la corruption institutionnalisée par le régime réputé pour être le plus corrompu de la Caraïbe, « la Prepoc doit pousser Haïti vers une nouvelle dynamique de croissance, par la diversification de l’économie, et le développement des infrastructures de base et des services énergétiques« .

Le PM qui avait laissé entendre que ce pays n’existe « même virtuellement pas« , s’est mis en tête qu’après la dilapidation des 4.2 milliards de fonds de Petro Caribe, un développement est encore possible avec les mêmes acteurs en place et agissant en toute impunité.

D’ici 2023, selon Jouthe, sans citer le nom de Michel Martelly qui avait déjà promis 3 000 maisons aux victimes du séisme du 12 Janvier 2010, le plan révélé mardi devrait permettre d’atteindre une croissance soutenue et inclusive et de créer des milliers d’emplois. On aurait tout entendu avec ces messieurs-là, les seuls vrais héritiers de papa Dessalines.Certains repoussent les limites et d’autres plus nombreux sont à la limite du repoussant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.