Des policiers accusés dans l’assassinat des 4 adolescents au centre-ville de Port-au-Prince

0
443

La chronique du massacre annoncé !

Depuis le retour de Léon Charles illégalement à la tête de la PNH, crimes et assassinats se multiplient à l’approche du 7 février 2021…

Jeudi 26 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Environ 3 jours après l’ignoble assassinat de quatre jeunes revenant d’un événement sportif à la rue Nicolas, les langues commencent à se délier sur les circonstances de ce drame.

Pour certains résidents du Centre-Ville, particulièrement du quartier Bas Peu de Chose, les jeunes auraient été interpellés par des occupants d’un véhicule de la police et questionnés sur leur présence dans les rues à une heure tardive.

Les quatre victimes (Fedner Destiné, 24 ans; Ricardo Moise Dufresne, 24 ans, Jepson Damien, 26 ans et Jean Roudy Remy, 25 ans) ont été abattues dans les parages de la rue Carbone et leurs corps abandonnés sur la chaussée, avec un pistolet à côté d’un des cadavres pour les faire passer pour des bandits.

Les parents des défunts, de leur coté, dénoncent l’exécution gratuite de leurs jeunes progénitures et réclament justice et réparation des autorités au micro du journaliste Marc Guerson Philistin, reporter de Radio Caraibes.

Certains d’entre eux vont jusqu’à comparer cet événement malheureux à la mort des jeunes élèves des Gonaives en novembre 1985 et le départ du dictateur Jean-Claude Bébé Doc Duvalier le 7 février 1986, quelques 2 mois après.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.