Parlement incendié – Budget décrié au Guatémala : le vice-président demande au Chef de l’État de démissionner

0
201

Dimanche 22 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Le président gautemaltèque Alejandro Giammattei fait face à une forte contestation populaire suite au vote mercredi par sa majorité parlementaire d’un budget national controversé de près de 13 milliards de dollars, le plus important de l’histoire du pays.

Dans un pays où plus de 59% de la population vit dans la pauvreté et où la malnutrition infantile touche près de la moitié des enfants de moins de cinq ans, le nouveau budget fait fi de la lutte contre ces fléaux

Des entités économiques et analystes ont d’ailleurs mis en garde contre le risque qu’un tiers du budget soit financé par la dette et l’orientation de la plupart des fonds vers des infrastructures gérées par des entrepreneurs.

Ils dénoncent également l’opacité des ressources pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus et la création d’un poste de super-ministre attribué à un jeune proche du président. 

Vendredi soir, le vice-président, Guillermo Castillo, a assuré lors d’une conférence de presse que le pays ne va pas « bien » et a exhorté le chef de l’État, Alejandro Giammattei à démissionner ensemble pour « oxygéner » la nation.

Des Guatémaltèques mécontents exigent la démission du président Alejandro Giammattei. Ils ont exprimé leur frustration dans les rues. Des groupes se sont introuduits samedi au Parlement et ont mis le feu à plusieurs bureaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.