Haïti-Turquie et la question de l’Ed’H. Nouvelles tactiques dilatoires désespérées de Jovenel Moise en fin de mandat constitutionnel, le 7 février 2021

0
381

Yon non’m jouk nan zil tik vinn ede Jovenel fè dilatwa pou rete sou pouvwa pou ka rive fè eleksyon pou Martelly.

A défaut d’amplifier les actes d’exactions sur la population pour empêcher les méga-manifs programmées pour les journées des 17 et 18 novembre 2020, partout dans le pays, le régime autoritaire de Jovenel Moise qui a vassalisé toutes les institutions publiques, au mépris des lois et la Constitution, tente désespérément de revenir avec la Turquie dans le dossier de dits accords signés pour l’électrification de certains endroits du pays. Simplement de nouvelles manœuvres dilatoires.

minute de réflexion

Samedi 14 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les nouvelles tactiques dilatoires auxquelles se livre samedi le chef du régime PHTK, l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, à l’approche de la fin de son mandat constitutionnel, le 7 février 2021, se multiplient avec l’annonce d’un entretien virtuel qu’il aurait eu avec son homologue de la Turquie, alors que celui-ci se retrouve actuellement dos à dos avec le président français Emmanuel Macron, sur des sujets d’intérêt national touchant directement la religion et le fanatisme dangereux.

Jovenel Moïse qui avait promis en juin 2017 de l’électricité 24/24 dans 18 mois, voyant ses affabulations mensongères expirées a lancé un appel désespéré à son homologue turc, Reccep Tayyip Erdogan, en mal de faire le hit sur la scène internationale. Les deux, selon le locataire du Palais National, ont eu samedi des pourparlers sur un « certain » avancement du projet d’électrification dans le cadre de la « coopération binationale » au moment où des multiples manifestations sont prévues partout à travers le pays pour contrecarrer toute éventuelle forme de dictature et de pouvoir totalitaire à venir en février 2021.

L’apprenti-dictateur, sans respect pour la constitution qui régit la vie en société, et n’inspirant aucune confiance à la population, par force de garantir l’impunité et d’encourager la corruption, s’est encore mis en tête que ses tweets mal fagotés auront l’effet escompté.

« Avec le Président de la Turquie, SEM @RTErdogan, j’ai eu, ce samedi 14 novembre, un entretien qui a porté sur l’avancement du projet d’électricité et la coopération dans les domaines de sécurité, de communication, de construction, d’infrastructures et de gestion des déchets« , a tweeté Jovenel Moise ayant -sans le savoir- révélé lundi que sa femme a été, « 2 minutes plus tard -soit à 10:15« , directement informée de l’assassinat du bâtonnier Dorval. Une déclaration pour laquelle, le président devait des explications immédiates à la « justice« , s’il n’avait pas compromis cette institution en approuvant la nomination de 50 juges corrompus en 2017.

Toutefois, selon le directeur général de l’Electricité d’Haïti, Michel présumé, l’homme de la liquidation des entreprises d’Etat, « la Turquie soutiendra le financement du renouvellement du parc de production et de transport d’électricité« .

Il a précisé que les fonds seront utilisés pour établir 190 mégawatts d’énergie électrique en Haïti, provenant d’une usine de gaz naturel et d’une autre d’énergie solaire.

Mais, des déclarations du genre « conversion en gaz naturel », un déjà vu et entendu, Jovenel Moise les a faites depuis juin 2017. Au résultat, tout reste au stade de promesses tout comme les exportations de bananes Agritrans prévues en 2015. Et aujourd’hui, il est bon ton de revenir avec la Turquie sur la scène locale en dépit que son président ne bénéfice aucune bonne presse en France, il ne pouvait ne pas accorder à Jovenel Moise quelques minutes qui font du bien à tous les deux.

Si M. Erdogan se pose réellement en vrai ami des Haïtiens et non d’un homme aux vélleités dictatoriales, ennemi d’un état de droit et du respect des valeurs et principes démocratiques, qu’il poursuive la coopération turco-haïtienne au-delà du départ de Jovenel Moise, inévitablement, le 7 février 2021. Celui-ci a franchi le Rubicond vers un point de non retour et qu personne n’avale ces nouvelles tactiques dilatoires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.