Vigilance Coronavirus ; société civile et autorités locales lancent un concours de sensibilisation

0
87

Après le concours « Challenge Covid-19 » de Rezo Nòdwès qui a fait un heureux gagnant, arrive une nouvelle édition du concours de chant du ‘’Projet Toujou pi fò ansanm’’ qui mettra davantage l’emphase sur la sensibilisation contre la propagation du nouveau Coronavirus. Cette année, les postulants de douze communes de l’Artibonite sont appelés à traiter leur sujet sous le thème ‘’ Sitwayen/sitwayèn ak otorite lokal nan Latibonit ap pote kole pou kwape kowonaviris’’.

Gonaives, samedi 17 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Les participants à cette deuxième édition devront mettre à profit leur production musicale pour encourager la concertation entre des organisations de la société civile (OSC) et des autorités locales (AL). Cette dynamique devra contribuer à l’amélioration de la qualité de la vie pendant la pandémie de la Covid-19, lit-on dans un document consulté par le journal.

Durant six semaines (octobre à mi-novembre), des artistes de 12 communes du département de l’Artibonite (Saint-Marc, L’Estère, Dessalines, Saint-Michel, Ennery, Marmelade, Gros-Morne, Grande-Saline, Desdunes, Terre-Neuve, Montrouis et Liancourt) vont devoir proposer une vidéo amateur de deux minutes à partir de laquelle ils soumettront leur chanson.

Ces vidéos seront publiées sur la page Facebook de TPFA. Le vote pour départager les gagnants impliquera un jury OSC-AL-TPFA et le public. Des 12 champions communaux primés, les 3 premiers ayant totalisés le plus grand nombre de votes seront les Grand (e)s gagnant (e)s. Ces dernier (e)s sont qualifié (e)s pour le Concours final de la 3ème année qui réunira les gagnant (e)s du 1er et du 2ème concours, ont précisé les organisateurs.

Le respect du thème, l’originalité du texte, la cohérence des paroles, l’exécution du chant, respect de la ligne des messages du Ministère de la santé publique et de la population font partie des critères retenus pour évaluer les productions,  note le document de lancement du concours.

À la reprise des activités socio-économiques, scolaires un sentiment de fin de propagation du virus semble avoir pris l’ascendance au sein de la population haïtienne, impliquant du coup une tendance à baisser la garde par rapport aux mesures sanitaires et hygiéniques. Au regard de ces considérations, un renforcement du volet de la sensibilisation et la conscientisation s’imposent pour optimiser la vigilance, ont insisté les organisateurs.

Lancé en octobre 2018 aux Gonaïves, Le projet « TOUJOU PI FÒ ANSANM est un co financement de 3 ans (juin 2018 – mai 2021) de l’Union Européenne (UE) exécuté par un consortium international ayant pour chef de file le Groupe Médialternatif (GM). Gruppo di Volontariato Civile (GVC), CISV – ComunitànImpegno Servizio Volontariato/ ProgettoMondo Mlal, le Groupe de Promotion de la Sécurité Alimentaire et le Développement (GPROSAD) et le Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE) sont les membres de ce partenariat.

Hervé Noël
vevenoel@gamil.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.