Encore et toujours du sang qui coule à Port-au-Prince : les bandits ont tiré sur 2 personnes revenant d’une succursale bancaire

0
559

Les haitiens désirant recevoir leur transfert en monnaie étrangère, comme l’exige le régime autoritaire de Jovenel Moise, ne vont-ils pas risquer leur vie en se rendant à la Banque par les temps qui courent ? Quelle serait la part de responsabilité du gouverneur de la Banque Centrale, le principal promoteur de cette nouvelle application ?

Mercredi 14 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–La DCPJ qui n’a pas encore fait la lumière et toute la lumière, selon des avocats du barreau de Port-au-Prince, sur le lâche assassinat du bâtonnier Dorval, est au four et au moulin, tellement les actes d’assassinat se multiplient en Haïti, à l’approche de la fin de mandat constitutionnel de Jovenel Moise.

A Port-au-Prince, pour la seule journée de mardi 13 octobre, au moins deux actes d’assassinat répertoriés, ont été rapportés par la presse et également plusieurs témoins sur les réseaux sociaux. La toute dernière annonce est venue de la Sogebank « avisant le public que deux clients qui se rendent à son point de vente de Lathan, se sont fait braquer à l’extérieur de la succursale« .

Selon un communiqué de la Sogebank, en date du 14 octobre 2020, l’intervention des agents de sécurité de l’institution a permis aux clients quoique blessés par balles, de « se réfugier à l’intérieur de ses bureaux où ils ont reçu une assistance immédiate« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.