Le parti Ayiti2054 rejette le CEP-Dermalog et recommande un référendum sur la fin du mandat de Jovenel Moïse

0
355

Lundi 21 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– Peuple Haïtien, Jeunesse Haïtienne, Ambassade des Etats-Unis en Haïti

1. Le parti politique Ayiti2054  réitère et maintient sa position de participer dans les prochaines élections qui doivent avoir lieu dans les meilleurs délais et dont le seul but est  la refondation politique et le redressement de l’Etat-Nation. Elles doivent être des élections de la nation, elles doivent être les élections qui débouchent obligatoirement sur une ère de stabilité et de réparation sociale; elles doivent être l’action ultime pour la résolution de la crise nationale.

D’autant pour nous les néoprogressistes; elles sont incontournables pour la réussite du projet des 250 ans d’indépendance en 2054. Rater ses élections c’est rater les 20 prochaines années et c’est sacrifier une génération qui mérite de grandir dans l’effort du progrès et la stabilité pour transmettre un pays digne, souverain et développé aux prochaines générations.

2. Par la publication de l’Arrêté nommant les membres du Conseil Electoral; le parti prend note de sa grande influence dans le débat politique national dû au fait de notre idéologie néoprogressiste et nos positions exprimant la réelle volonté de la nation haïtienne pour renouer avec le progrès et bâtir un Etat pour tous. En voulant profiter de notre position sur l’intégration de la diaspora dans la constitution du CEP;  le gouvernement a perverti une position avec laquelle dont 54,2% de la diaspora et  69,4% de la population locale sont d’accord selon les sondages organisés du 17 au 31 août dernier. 

3. En prenant et soutenant la position de mettre en place un Conseil Electoral neutre et fort avec 9 membres qui ne sont pas protagonistes directes de la crise provenant de la diaspora; Ayiti2054 n’a pas voulu poser un simple acte politique mais initier un changement réel dans l’action politique nationale; oser montrer que nous sommes capables de dépassement, instaurer les bases du nouveau leadership, intégrer la diaspora progressiste dans un moment où la division est la valeur la mieux partagée. Ayiti2054 n’a pas voulu que des membres de la diaspora trouvent un emploi dans le CEP, mais permettre plutôt qu’une partie de la nation assume une responsabilité historique: éviter à tous prix un destin tragique aux prochaines élections.

4. Ayiti2054 ne se reconnaît pas dans ce Conseil Electoral qui n’est pas neutre et dont la composition est empreinte de mesquinerie et donc va reproduire les mêmes types d’élections. Ayiti2054 n’a rien à voir avec ni le choix du représentant de la Diaspora, ni le choix du représentant de la jeunesse. Ayiti2054 maintient qu’il faut 9 membres qui proviennent de la diaspora et qui sont choisis de façon transparente. Ainsi Ayiti2054 demande au Président de la République l’annulation de cette décision dans les meilleurs délais, et de lancer les consultations ouvertes pour que les organisations de la diaspora proposent les 9 membres du vrai Conseil Electoral dans la plus grande transparence.

5. Pour ceux ou celles qui croyaient que cette position était idéaliste, par l’arrêté présidentiel, il est clair que nous avons gagné plusieurs batailles qui montrent que la nation peut gagner d’avantage: 1. Le Gouvernement assume ce que nous avons soutenu depuis longtemps Haïti est dans une situation d’inconstitutionnalité, donc un Conseil Electoral avec seulement des membres de la diaspora est possible « À une situation exceptionnelle, des décisions exceptionnelles ». 2. Grâce à nous la diaspora fait son entrée même si c’est par la petite porte; 3. La diaspora comprend s’il continue à soutenir cette classe politique leurs revendications ne seront jamais satisfaites; et elle ne pourra jamais jouer leur rôle qui est crucial dans la nouvelle République; 4. Oui d’autres mesures exceptionnelles peuvent aussi prises, comme le référendum pour une nouvelle constitution; mais aussi sur la fin du mandat du Président en février 2021.

6. Nous ne voulons pas hypothéquer même un jour de notre avenir, et ces élections mal organisées nous coûteront trop chères, et si cette décision n’est pas annulée nous prendrons des positions plus drastiques. Et nous lançons encore un appel solennel à la diaspora pour se manifester; que les organisations de la diaspora fassent entendre leurs voix.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.