Coronavirus: le point sur la pandémie

0
147

Lundi 21 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Tour de vis à Madrid –

Près d’un million d’habitants de la région de Madrid, principalement dans le sud défavorisé de la capitale, sont soumis à partir de ce lundi à de strictes limitations à leur liberté de mouvements, en raison de l’explosion de Covid-19.

Ces prochaines deux semaines, les quelque 850.000 personnes concernées ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l’école. Elles pourront, en revanche, se déplacer librement au sein de ce quartier.

– Près de 200.000 morts au USA – 

La pandémie a fait au moins 961.531 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP lundi à 11H00 GMT. 

Plus de 31,1 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 21 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (199.513 décès). Viennent ensuite le Brésil (136.895 morts), l’Inde (87.882), le Mexique (73.493) et le Royaume-Uni (41.759).

– Avertissement au Royaume-Uni –

Les autorités sanitaires britanniques ont averti lundi que le pays devait « changer de cap » sans quoi l’épidémie de nouveau coronavirus « décollerait » dans une deuxième vague qui pourrait conduire à 200 morts par jour en novembre dans le pays, déjà le endeuillé en Europe avec plus de 41.000 morts.

– Impact « dévastateur » – 

La pandémie de Covid-19 a un impact économique « dévastateur » sur les populations les plus vulnérables au monde, déplacées ou vivant dans des zones de conflit, poussées à la faim ou à la déscolarisation, selon l’étude d’une ONG publiée lundi.

Dans l’enquête « Spirale descendante » réalisée dans 14 pays (Mali, Afghanistan, Venezuela…), le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) indique que près de trois-quarts des quelque 1.400 personnes interrogées font état d’une nette dégradation de leur situation à cause de la crise sanitaire.

– Bienvenue au Taj Mahal –

Après six mois de fermeture, le Taj Mahal, monument emblématique de l’Inde, a rouvert lundi, en dépit d’une flambée de nouvelles contaminations dans un pays comptabilisant 5,4 millions de cas pour 1,3 milliard d’habitants.

Edifié au XVIIe siècle à Agra (environ 180 km au sud de New Delhi), ce mausolée de marbre blanc est le monument le plus visité du pays avec sept millions de visiteurs annuels. 

– Réouverture des pubs en Irlande –

Après six mois de fermeture, tous les pubs ont rouvert lundi en Irlande à l’exception de ceux qui ne servent qu’à boire dans la capitale Dublin, devenue l’épicentre des nouvelles infections.

Les 7.000 pubs que compte l’Irlande avaient fermé leurs portes le 16 mars, à la veille de la Saint-Patrick, en raison du confinement instauré dans le pays.

– « PandEmmys » –

Les stars des séries télé ont assisté dimanche depuis leur salon ou leur chambre à la soirée des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour le petit écran aux Etats-Unis, avec l’humoriste Jimmy Kimmel seul aux commandes pour ces « PandEmmys » dans une salle de Los Angeles déserte.

En raison de la pandémie de Covid-19, les producteurs de la soirée avaient conçu des combinaisons intégrales de protection biologique aux allures de smoking pour pouvoir remettre en sécurité les prix aux vedettes à leur domicile. 

burs-kd/ber/mc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.