Reflexion sur un plaidoyer des jeunes pour la démocratie

0
118

Port-au-Prince,  mercredi 16  septembre  2020 ((rezonodwes.com))– A  l’occasion  de  la  Journée  internationale  de  la Démocratie (15 septembre 2020), l’Union européenne souhaite mettre l’accent sur les Droits Humains dans sa politique de coopération avec Haïti, à travers l’accompagnement d’un projet de  plaidoyer  des  jeunes  pour  la  Démocratie  en  collaboration  avec  le  professeur  Nesmy Manigat .

Qu’est-ce que la démocratie ?

Que représente-t-elle dans le quotidien des jeunes ? Pour leur avenir ? Quelle valeur lui donnent-ils ?

Sont-ils préparés et prêts à exercer leurs responsabilités citoyennes ?

Quel est leur niveau de confiance dans les institutions ?

Autant de questions qui interpellent particulièrement les 15-24 ans, et auxquelles seuls eux peuvent  répondre.  Le  Centre  MUSE  Haïti  relève  le  défi,  encadré  à  l’occasion  par  Nesmy Manigat, ancien ministre de l’Education d’Haïti. Le fruit de leur réflexion sera présenté d’abord aux jeunes d’Haïti et ensuite aux différentes institutions nationales et internationales lorsqu’il sera finalisé, afin de faire connaître la voix citoyenne de la génération future.

Le centre MUSE Haïti est une organisation à but non-lucratif, créé le 16 février 2019, qui regroupe des jeunes de profils différents et qui vise à appuyer l’un des secteurs porteurs de changement dans la société, notamment, le secteur de l’éducation à travers l’apprentissage et l’exercice de la citoyenneté par des activités d’éducation, de formation, de culture, d’environnement etc.. « Les jeunes ont beaucoup à apporter à la société, à commencer par l’innovation, la créativité et une manière nouvelle d’envisager les choses. Notre participation à la promotion de la démocratie favorise une citoyenneté active, renforce la responsabilité sociale, consolide les processus et les institutions démocratiques. En outre, ce sont les jeunes citoyens d’aujourd’hui qui seront les leaders et les décideurs de demain» explique un représentant du groupe.

Ancien ministre de l’Education en Haïti, Nesmy Manigat est un professeur d’université, expert autant que voix reconnue dans le domaine de l’éducation. Il a étudié et exercé en Haïti, au Canada, en Afrique, aussi bien dans le domaine de la planification du développement que dans celui de l’éducation. Il siège actuellement au Conseil d’Administration du Partenariat Mondial pour l’Education où depuis 2016 il occupe la fonction de président du Comité de Gouvernanceet d’Éthique.

C’est avec enthousiasme qu’il a accepté de guider cette réflexion et de réunir un groupe de jeunes dynamiques autour d’une question qui semble aujourd’hui aussi pertinente.

« La crise du politique en Haïti est aussi une crise de l’école et vice-versa. Il est donc important pour  ceux  qui  s’intéressent  aux  politiques  publiques  de  bien  saisir  les  enjeux  qui  entourent l’apprentissage  des  valeurs  démocratiques  par  les  jeunes,  leur  niveau  de  confiance  et d’engagement ».

Donner une voix aux jeunes, leur donner une place dans la participation démocratique, tel est l’objectif de ce projet de réflexion citoyenne que souhaitait soutenir l’Union européenne en  Haïti.  « L’un  des  objectifs  du  partenariat  de  l’UE  avec  Haïti  est  de  contribuer  à  la consolidation  de  la  démocratie.  C’est  la  raison  pour  laquelle  notre  coopération  a  inscrit  au cœur de ses priorités l’appui à des secteurs tels que la société civile, la jeunesse, mais aussi la promotion   et   la   défense   des   droits   humains,   afin   d’aider   à   renforcer   les   structures démocratiques  du  pays  et  contribuer  à  son  développement »  explique  Sylvie  Tabesse, ambassadrice de l’Union européenne en Haïti à l’occasion de la Journée Internationale de la Démocratie. « Nous prévoyons différentes actions pour soutenir la jeunesse dans la promotion et  la  défense  de  ses  droits  économiques,  politiques  et  sexuels.  Être  citoyen,  capable  de connaître et exercer ses droits démocratiques, cela s’apprend notamment à l’école. C’est en exerçant  le  droit  à  l’éducation  que  les  enfants  et  les  jeunes  vont  acquérir  les  capacités nécessaires   pour   participer   à   la   vie   publique   et   jouir   pleinement   de   leurs   droits fondamentaux. »

Lancé mi-septembre le projet va se construire sur les réflexions et les attentes des jeunes réunis  par  Centre  Muse  Haïti  tout  au  long  du  trimestre.  La  réflexion,  démocratique, participative et collective, comprend de l’intitulé jusqu’à la forme que prendra la présentation de ce contenu qu’ils définiront ensemble.

Le projet s’inscrit dans la célébration de 12 journées internationales et mondiales choisies par l’Union européenne en 2020 et 2021, pour mettre en exergue et sensibiliser sur les Droits Humains, trop souvent bafoués en Haïti.

15 septembre 2020       Journée internationale de la démocratie

20 novembre 2020        Journée Internationale des droits de l’enfant

25 novembre 2020        Journée Internationale contre la violence à l’égard des femmes

3 décembre 2020          Journée Internationale des personnes handicapées

10 décembre 2020        Journée Mondiale des droits de l’homme

17 mai 2021                    Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie

5 juin 2021                      Journée Mondiale de l’environnement

8 juin 2021                      Journée Mondiale des océans

12 juin 2021                    Journée Mondiale contre le travail des enfants

15 juin 2021                    Journée Mondiale contre la Faim

12 août 2021                  Journée internationale de la jeunesse 19 août 2021                  Journée mondia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.