Deux ressortissants Haïtiens en fuite accusés d’avoir tué un Avocat en République Dominicaine

0
338

Selon le journal dominicain, Listin Diario, la police enquête sur deux Haïtiens liés à la mort d’un avocat à Mao.

L’ambassade d’Haïti à Santo Domingo, même quand l’affaire concerne directement des haitiens, se garde de faire tout commentaire en public, convention de Vienne oblige. S’immiscer dans les affaires internes d’un pays indépendant revient au temps des rapports entre maîtres-blancs et esclaves pris pour bête de somme…un temps dûment révolu.

Mercredi 16 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–La police a établi un lien entre deux Haïtiens et la mort d’un avocat dominicain, dont le corps a été retrouvé avec des coups de couteau et une main amputée.

Le rapport préliminaire a révélé que les personnes accusées d’avoir tué Oberto Guillermo Gómez Gil, 61 ans, n’ont été identifiées que comme Jonás et Yoni.

Boris Goico Campaña, le directeur régional de la police du Nord-Ouest, a regretté l’incident de Palo Amarillo, mais a toutefois souligné qu’il s’agissait d’un « incident isolé« .

Le commandant de la police a confié que des membres de la sous-direction des enquêtes criminelles et des techniciens de la police scientifique ont recueilli des preuves, en plus de celles que la police a déjà obtenues après des séances d’interrogatoires de plusieurs personnes.

Campaña a également déclaré que, bien qu’ils aient des pistes dans l’affaire, ils attendent que les enquêtes progressent pour trouver les responsables du meurtre.

Les principaux suspects dans cette affaire sont les citoyens haïtiens susmentionnés qui n’ont été identifiés que comme Jonah et Yoni, et tous deux sont actuellement en fuite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.