Vidéo|La peur s’installe en Haïti ; les bandits « Baz 400 mawozo » confient leurs crimes et exactions en toute impunité

2
919

minute de réflexion

Ce bandit qui n’a rien à dire, a choisi ce moment de s’exprimer. Le début de la fin, on sait comment ça se termine…

Dimanche 6 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Le port du masque ou des cache-nez, est profitable aux bandits de grand chemin et chefs de gangs cachant maintenant leur visage pour faire l’apologie de leurs actes criminels et d’exactions commis en toute impunité et parfois avec la bénédiction des hommes rôdant autour du pouvoir haranguant la population avec une question d’élection-sélection malsaine.

La seule personne actuellement en Haïti qui peut se targuer d’être à l’abri de tout danger imminent, bien qu’un crime odieux ait commis tout près de chez lui à Pèlerin 5, le 28 août dernier, est le président Jovenel Moise. Celui-là même qui a constitué en fédération les gangs G9 an fanmi installant la peur et semant le deuil dans la cité. Les habitants de Bel-Air, acculés à la misère, ne sont pas en reste avec BBQ, un protégé du pouvoir et de la PNH, qui revient les infliger de sévères sanctions collectives, sans raison valable apparente.

L’entretien réalisé par le Jounal 9 – [crédit-photo] – qui s’est transporté dans la base de « 400 mawozo » a permis de comprendre et de constater une fois de plus l’ampleur de la dégradation de la situation socio-politique du pays. Ce n’est pas demain la veille que les bandits vont se résigner à faire taire le bruit de leurs armes ou encore moins, pour une trêve électorale trompe-l’œil, juste le temps de légitimer une 51è législature de corrupteurs corrompus et d’âmes damnées.

Le chef des bandits mawozo a parlé, même quand il a du mal à se faire comprendre en créole. Il aurait le droit de mort et de vie sur sa troupe, a-t-il laissé entrevoir en abordant le sujet d’un bébé assassiné par balle. « Ce soldat n’est plus parmi nous, nous avons pris des sanctions à son encontre, suite à ce forfait commis« , a-t-il déclaré tout en avouant qu’ « ils sont plutôt intéressés à dépouiller les gens de leur argent« .

Souffrez un instant pour suivre avec intérêt l’extrait de l’entretien du Jounal 9 accordé aux gangs « Baz 400 mawozo« , fiers d’exhiber leur lourd arsenal alors que l’apprenti-dictateur haitien a déclaré vendredi dernier à Pont-Sondé que « sèlman la polis ak lame ki gen dwa pote zam nan peyi-a« .

2 COMMENTS

  1. Pou jan dirijan phtk te konn di lavalas betiz epi yo menm jodia ki mete haiti nan pi movez eta ke tout gouvenman antecedent yo. Mize, insekirite, la peur, la faim, officialisation des gangs, crime menm sou ti bebe, vol, pillage, intimidation, crime d’état elatriye tout bagay sa yo se phtk. Mesyedam, pran konsyans, kite pep la viv! Se yon manman kite fe nou; nou fin piye pays a kembe kob nou al jwi lwen kite haiti bay pep la yon chans! Mwen pa lavalas, m te panse m te ka phtk m’en Franchman pito lavalas se sou pouvwa a!

  2. Ann Kontinye Koze…

    ECHEK repete Lavalas kale « Banm Chawony Mwen ak Neg Bannann nan. » Gran Save yo di, « LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS. Marasa Aristide/Preval rive opouvwa san bagaj entelektyel, politik ak ideyologik. Yon rate pe’ ak yon rate agronom.

    Pandan 20 lane (1991-2011), yo pito fe KRAB, konyen fanm yo patka konyen, simen KAO nan eleksyon Champwel, tipaskout ak sevi Sistem Mafya Rasis la, lavalaseman, CharlemagnePeraltement, Clintonnement.

    Jiska pwezan, DLO poko finn seche nan zye VIOLA ROBERT. Yon komise’ polis titidis te Sasinen 3 pitit gason l nan kominn Kafou. Apre pou Viola Robert pat konnen menm So’ a, se La France kek bon samaritin te fe l al chwe.

    Oken Temwen istorik tankou m paka bliye konpatriyot Nanoune MYRTHIL. Kek moun JB Aristide te Vole yon ti bebe li te fek akouche nan Lopital Jeneral pou y al fe Seremoni Loa pou chef yo pat pedi pouvwa a, nan dat 29 fevriye 2004. Vekele.

    Mwen te di vwazen m Amiot « Cubain » Metayer ki te Apresye Anpil, mwen te Anpeche l sasinen Dr. LUC MESADIEU pou malandren politisyen. Mwen te anpeche Amiot Metayer touye enjenye Romane Mathon pou zafe fanm. Gen yon neg nan estaf Rezonodwes kite koleg travay Mathon. Mwen gen Prev tout sa m di.

    Mwen te we telman Metayer koute m nan 2 dosye sa yo, mwen te pran chans di misye kite Lobey ki rele Lavalas la, se Sanzazil ak Patekwe kap Jwi, se pa zafe peyi kap regle. Li te reponn, « ou gen dwa di m nenpot sa w vle, ou pa bezwen pe’ m. Ou we m te koute w nan dosye Mesadieu ak Mathon. Men map di w, kote Pep la ye, se la m ye tou. » Mwen pat di l anyen anko’… Ebyen kek mwa apre, fo zanmi l ODONEL PAUL te mennen titidis Metayer nan Labatwa yon neg yo rele JEAN CLAUDE JEAN-BAPTISTE, yon direkte anba tab PNH. E se menm Jean-Baptiste sa a (1991) kom repwezantan egzekitif la nan vil Okay ki te fe sasinen paste Sylvio C. Claude.

    JB Aristide te panse tout neg « Klas Mwayenn » se Vlen menm jan ak li, men li pat konnen kisa ki ta pwal tann li pi devan. Anbasad ameriken di ti twouve Aristide ou papka fe kriminel Jean-Baptiste vin DG PNH. Jean Bertrand Aristide pa fe tet red Blan an pale, li nome patriyot JEAN ROBERT FAVEUR nan plas la. Men tankou m te di nan komansman istwa a, Aristide te panse se yon VLEN (yo plis pase 95% nan peyi a ak nan dyaspora a) neg « klas mwayenn » ki renmen pouvwa ak Lajan li mete nan pos la, men se pat yon patriyot.

    Se konsa JB ARISTIDE ta pwal tonbe sou zo grann ni. Selman 3 a 4 jou, apre nominasyon Faveur, li konvoke misye nan yon Reyinyon a 3: Faveur, Jean-Baptiste e li menm. San oken ETAT D’AME tankou chef 400 Mawozo a, Aristide fe Faveur konnen depi jodi a tout DESISYON kap pran nan PNH se sou lobedyans Jean-Baptiste y ap ye, ou menm se Siyen w ap Siyen. Patriyot Faveur pat Egare tankou MARIE CHRISTINE JEUNE, MIREILLE DUROCHER BERTIN, Jean Leopold Dominique, Amiot Metayer… ak Oriel Jean. Se konsa, konpatriyot Jean Robert FAVEUR woule anba Malpwopte kriminel yo, li di « A VOS ORDRES. Si yo te we FAVEUR se jodi a. Li te Fout yo yon Leson nan tout radyo Payas moun Preval, Verella ak Dimitri Vorbe yo nan Potoprens. Li te di 2 kriminel yo, mwen siyen FAVEUR, men m pa janm asepte tibagay, patekwe fe m faveur.

    Se konsa pi devan Aristide/Jean-Baptiste ta pwal Sevi ak tikrebete yon rele Jocelyne Pierre kom DG PNH. Yo byen Matirize ti Malerez la, li te konsa li vin « chef, » li asepte tout sa Le grand Jean-Robert Faveur pat vle, soti nan siyen Transfe ilegal… ak fe polisye tounen Chime/Rat Pa KK pou defann le petit roi en papier Aristide.

    Depi avan 29 fevriye 2004, Jean Claude Jean-Baptiste te we tan pare, li jete l, « destination inconnue. » Se konsa Jocelyne Pierre ta pwal met tikol toupiti nan kay BELVIL sanble tiwa a te gen tan achte pou li, pou bon sevis. Sou Martelly, yo jwenn JOCELYNE mouri lakay li san malad tankou Charlot Jeudy, la l jwenn Venel Joseph (ansyen direkte teleco, fok li mouri tou pou l pa mete Sekre deyo’)… ak Oriel Jean. Mwen konnen w renmen bliye, lanmo’ manke pase pran ansyen DG PNH Jean Nesly Lucien (gwo dile dwog devan letenel, li tounen depote). Li te pran 2 bal, li te gen plis chans ke gran pale Oriel Jean. Mwen toujou di pou kisa Loa Jean DOMINIQUE pat sove misye. Oriel Jean te fe yon moun pann mwen anpil byen kap viv Canada. Mwen konnen li pa tap gen ke’ (Coeur) pou l te mete kadav Dominique sou konsyans li. Nou sonje tou, Dr. ROGER LAFONTANT pa vle mete kadav paste Antoine Leroy sou konsyans li. Menm sou DIKTATI te gen fe pa. Sendenden ak benefisye Salop Lavalas kap ekri sou Papa Doc ak Baby Doc pa janm di sa. Sou yo, Jean Dominique, Liliane Paul… ak Konpe Filo te benefisye men leve kek bon samaritin.

    Devan tout aksyon Kriminel sa yo, ti mesye Gang MAWOZO yo ap fe LABOU TE’. Nou soti lwen pou n rive la a. Jovenel Moise se neg kap fe ti pete devan Aristide/Preval. Men li pa gen chwa. Aristide te jwenn Preval pou kouvri Gwo PECHE Petit Projet la Presidence ak Rapo’ avadra Paul Denis pou li. Preval te deye pou JUDE CELESTIN kouvri Gwo Peche Robert Marcello, Petro Caribe ak Sogener pou li. Bagay yo te mal pase, Blan an te foure pye nan Tyaka eleksyon yo. Men tikoulout tipaskout Preval te gen chans li ta pwal jwenn nan Michel Joseph Martelly yon bon alye ki pat nan rans, « Quand la nation demande des comptes. » Li ta pwal fe Piyay pal pi devan… Kot Kob Petro Caribe a…

    Yon « Opinyon Piblik » ki te fe « Analfabet pa bet ak Analfabet fonksyonel aplodi OKIPASYON peyi a nan lane 1994, pa gen dwa kriye pou met Monferrier Dorval. Yon « Opinyon Piblik » ki te dolote Rene Preval (pi gwo jeran sistem nan) pa gen dwa kriye pou met Monferrier Dorval.

    Yon « Opinyon Piblik » ki pat janm mande Rene Preval pou l fe fanmi Jean Dominique (menmsi madanm li tap betize nan fe Alyansay ak konplis asasen) jwenn moso lajistis, pa gen dwa kriye pou met Monferrier Dorval. E jounalis meleyis meleye GUYLER Cius DELVA pa fouti dwa demanti m. Li te byen mennen sou dosye Jean Dominique lan. Pertes et profits.

    Mwen pap sispann di l pou « Opinyon Piblik » mawozo a, se menm Sistem ki te sasinen jounalis Jean Dominique lan, se li ki sasinen tou met Monferrier Dorval.

    Nan lane 2010 ak 2016, yon pati nan votan yo te VOMI Lavalas pou yo te tiglot CHAWONY. Vomisman repran yo… Men votan yo te bliye, jiska pwezan menm La Chine du grand Timonier MAO ak XI poko janm ka fe Mirak transfome Lavalas ak Chawony an bon nouriti pou bay Pep yo manje.

    Temwen istorik

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.