Les deux font la paire : Jovenel Moise bientôt en RD ; un PM de facto très remonté contre un DG PNH de facto

0
626

minute de réflexion

Jouthe n’a rien dit dimanche de nouveau, ses élucubrations sont la copie d’hier et quant à l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, le jardin de ses mots s’est tari car le langage de vérité n’a pas besoin d’un décor.

Lundi 10 août 2020 ((rezonodwes.com))–Jovenel Moise en République Dominicaine le 16 août prochain alors qu’il n’a pas eu le courage de condamner les propos du président-élu Abinader à propos des haitiens ki se yon pwa lou pour l’économie dominicaine. L’apprenti-dictateur incapable d’organiser des élections dans son pays qu’il dirige par décret tout en persécutant farouchement ses opposants, veut maintenant se retrouver en première loge lors de passation de pouvoir entre des gens civilisés ne pressant sur aucun bouton pour activer ou calmer la fureur des gangs armés fédérés.

Jovenel Moise le sait-il que malgré le succès remporté par Danilo Medina durant ses 8 années de gestion, c’est l’opposition qui prendra le 16 août prochain les rennes du pays alors que lui, échec cuisant sur toute la ligne, s’arrange déjà avec un CEP-Dermalog pour rafler tous les sièges au Parlement et éventuellement la présidence avec Sweet Micky, sans la manne de Petro Caribe.

Jovenel Moise le sait-il qu’il n’y a que des technocrates choisis par Luis Abinader pour former son cabinet. Ils ont été formés à la grande école. Tous savent très bien prononcer un discours d’ailleurs qu’ils peuvent eux-mêmes rédiger. Chose importante, leur diplôme universitaire n’est pas remis en question comme c’est le cas avec Rockfeller Vincent et le bonhomme parachuté au ministère de la Jeunesse.

Jouthe, encore Jouthe, pour combien de temps encore

Jouthe aurait mieux à faire que de donner de résultats répondant aux besoins de la population en ces temps de crise et d’insécurité à tous les niveaux.

Ceci dit, quel est le bilan des 5 mois de fonction du Premier Ministre de facto, si ce n’est qu’insulter tout le monde ? Dimanche, le DG de la PNH devrait reconnaître l’utilité pour le Haut Commandement de la PNH d’être ratifié par le Sénat, au moins il aura un mandat alors que Joseph Jouthe allait rester un djobè pour un temps bien défini même en rampant à sa sortie du bureau du président, selon ses propres mots.

Comme tout mauvais sinécure, l’homme au verbe insolent et au passif inexistant entend depuis sa prise de fonction, faire ressortir son nivellement par le bas en matière de respect que doit inspirer tout haut fonctionnaire de l’État et par dessus tout le peuple haïtien qui n’attend de ce gouvernement que l’amélioration de ses conditions d’existence. Rien n’est fait sinon qu’un collier bourré de stupidité et de mensonges.

Le week-end dernier et dans un spectacle coutumier au goût du “déjà vu” Joseph Jouthe qui pour cacher son incompétence à la tête du CSPN s’amuse dans un rôle (d’homme d’État) non maîtrisé à blâmer Rameau Normil, l’actuel Directeur Général de facto de la Police Nationale. Balbutiant dans ses réponses, le DG de la police a omis de rappeler au PM que les ordres et contre-ordres ne viennent directement que du metteur en scène Jovenel Moise. Il joue les acteurs et les spectateurs dans un jeu de coquins menteurs…

Dans ce mouvement d’agressivité, qui engendre l’asservissement caractérisé depuis un certain temps, la fonction de Premier Ministre haïtien et ce sans aucune exception, dépasse l’éthique de la morale drapant, cet administrateur de la chose publique selon les articles : 159 – 159.1 – 160 – 163 de la Constitution de 1987.
De tout ce qui précède peut-on donner le titre de PM quoique de facto, à Monsieur Jouthe qui se croit pouvoir exercer ses fonctions en dehors des responsabilités républicaines?

L’arrogance est généralement crétine et ne peut en aucun cas cacher, les conséquences criantes et néfaste d’un pays au bord de la faillite… Ce qui est cruel, Jouthe ne s’auto-insulte pas – ce qui devrait être le cas puisqu’il n’a absolument rien foutu – des palabres.

Il est vrai que parfois nous aussi nous ne nous comprenons bien pas, mais Jovenel Moise et Joseph Jouthe, les deux font la paire de … et chaque jour passé, la vie de l’haïtien perd un jour qu’il espère rattraper le 7 février 2021. Qui vivra verra !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.