Taiwan – Décès de l’ancien président Lee Teng-hui à l’âge de 97 ans

0
174

Lee Teng-hui est considéré comme une figure-clé de la démocratisation de Taiwan.

Samedi 1er août 2020 ((rezonodwes.com))–Président de la République de 1988 à 2000 et premier président élu au suffrage universel à Taiwan, Lee Teng-hui a piloté la transition démocratique, à la fois rapide et pacifique, du pays. Il est décédé le 30 juillet en début de soirée à l’hôpital général des vétérans de Taipei, où il était hospitalisé depuis le 8 février. Il était âgé de 97 ans.

Né dans le nord de Taiwan à l’époque de la colonisation japonaise, le 15 janvier 1923, Lee Teng-hui suit des études à l’université impériale de Kyoto, au Japon, avant de s’enrôler dans l’armée impériale japonaise en 1944. Après-guerre, alors que la République de Chine a pris le contrôle de Taiwan, il reprend des études à l’université nationale de Taiwan, à Taipei, puis à l’université de l’Etat de l’Iowa et un peu plus tard encore à l’université Cornell, aux Etats-Unis, où il se spécialise en agronomie et économie agricole.

A la mort de Chiang Ching-kuo en 1988, il succède à ce dernier à la présidence de la République ainsi qu’à la présidence du KMT. En 1990, il est élu président de la République par l’Assemblée nationale pour un mandat de six ans. Quelques jours avant son investiture, toutefois, des manifestants en faveur de la démocratie (une mobilisation baptisée par la suite le mouvement des Lys sauvages) occupent l’esplanade du mémorial de Chiang Kai-shek, 1887-1975]. Il en reçoit une délégation au Palais présidentiel.

En juin 1995, il se rend aux Etats-Unis pour une rencontre d’anciens étudiants de l’université Cornell, où il prononce un discours sur les réformes démocratiques entreprises à Taiwan et les perspectives de démocratisation de la Chine. Pékin réagit en provoquant la troisième crise du détroit de Taiwan, effectuant une série de tirs de missiles dans les eaux territoriales taiwanaises du 21 juillet 1995 au 23 mars 1996.

Cette crise conforte Lee Teng-hui aux yeux des électeurs qui l’élisent en 1996 au suffrage universel pour un nouveau mandat de quatre ans. Au cours de ce dernier mandat, Lee Teng-hui insiste sur le statut étatique de Taiwan, qualifiant les relations entre les deux rives du Détroit de « relations d’Etat à Etat de nature spéciale ».

source : Taiwan news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.