Coronavirus | Les anticorps thérapeutiques humains anti-SRAS-CoV-2 d’IPA démontrent une neutralisation synergique

0
171

Sanedi 1er aout 2020 ((rezonodwes.com))– Immunoprecise Antibodies Ltd (la « Société » ou « IPA »), un fournisseur de capacités en matière d’anticorps thérapeutiques, a annoncé que la caractérisation supplémentaire d’un sous-ensemble d’anticorps thérapeutiques entièrement humains, dont l’activité neutralisante puissante a déjà été démontrée, montre une neutralisation améliorée durant des essais combinatoires (anticorps doubles).

IPA avait auparavant confirmé qu’elle avait identifié de nombreux anticorps thérapeutiques dérivés de multiples espèces (humains, lamas, animaux OmniRat humanisés de Ligand et lapins sauvages) démontrant une activité neutralisante puissante in vitro. Ces anticorps fonctionnels ont été découverts à l’aide de la technologie d’expression phagique DeepDisplay™, de la plateforme B Cell Select™ et de la technologie d’hybridomes en une seule étape de la Société. Les anticorps fonctionnels découverts à ce jour se lient à de multiples régions de la protéine de spicule de SARS-CoV-2.

L’objectif de la présente mise à jour est d’annoncer les plus récents progrès réalisés par la Société à l’égard de la caractérisation plus poussée du premier sous-ensemble d’anticorps, à savoir ceux découverts grâce à la technologie d’expression phagique DeepDisplay™ de la Société, qui démontrent la liaison au domaine de liaison des récepteurs du spicule de SARS-CoV-2. La Société a confirmé qu’un sous-ensemble de six de ces anticorps, appartenant à trois différents types d’épitopes, a été analysé en combinaison. Cette analyse a révélé l’existence d’effets synergiques clairs, c’est-à-dire que les activités des anticorps sont en fait améliorées dans le cadre d’études d’association qui se traduisent par une neutralisation quasi complète de l’infection au pseudovirus SARS-CoV-2.

« Au moment où nous caractérisons les quelque soixante-quinze candidats prometteurs fonctionnels d’IPA, il est évident que notre vaste programme a généré des produits thérapeutiques aux profils très variés, offrant d’importantes possibilités en matière de stratégies ciblées multi-épitopiques », a déclaré Jennifer Bath, PDG d’IPA. « Après avoir sélectionné environ 1 600 anticorps présentant les profils de liaison les plus désirables à divers formats de la protéine de spicule, nous avons choisi nos candidats prometteurs en fonction de critères très précis, qui sont tous essentiels dans le cadre de notre détermination continue de candidats idéaux. »

Alors que la Société continue de passer au crible l’ensemble de ses anticorps fonctionnels, elle fait avancer l’identification de paires d’anticorps neutralisants synergiques, qui, selon elle, permettra de poser un nouveau jalon dans la lutte continue contre la COVID-19.

La Société continue d’analyser plusieurs sous-ensembles supplémentaires d’anticorps, y compris les anticorps neutralisants qui se lient aux domaines S1 et S2 de la protéine de spicule de SARS-CoV-2. En outre, la Société a commencé à prendre des mesures relatives à l’expression des anticorps prometteurs en vue de la fabrication préclinique et clinique.

Jennifer Bath, Ph. D., chef de la direction d’ImmunoPrecise, a examiné ce communiqué de presse à caractère scientifique et en a approuvé la divulgation.

Les anticorps prometteurs de la Société ciblant le virus causant la COVID-19 (le SRAS-CoV-2) n’ont pas encore été étudiés dans le cadre d’essais cliniques chez l’humain et, par conséquent, IPA ne fait aucune allégation expresse ou implicite selon laquelle ses produits ont actuellement la capacité éprouvée d’éliminer, de guérir ou de contenir le SRAS-CoV-2 entraînant la COVID-19.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.