Flashback – 23 janvier 2020. Soupçons de corruption sur Rockfeller Vincent, le nouveau patron de la lutte anti-corruption du régime Tet Kale II

0
664

Jeudi 9 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback– dekouvri Sen Pyè pou kouvri Sen Pòl !!!

Qui pourra donc investiguer sur les actions de l’ancien patron de l’ULCC ?

Soupçons de corruption sur le nouveau patron de la lutte anti-corruption du régime Tet Kale II


Jeudi 23 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Le nouveau directeur général de l’ULCC (Unité de Lutte Contre la Corruption) nommé en remplacement du bouillant (et agaçant?) Claudy Gassant, n’est pas au dessus de tout soupçon.

Il y a près de 14 ans, Me Vincent a été au centre d’un scandale. Il a été dénoncé pour avoir été impliqué dans la libération de certains auteurs d’actes de kidnapping. Une décision qui a d’ailleurs mis en danger les policiers ayant procédé à l’arrestation de ces présumés malfrats.

Très chanceux et bien souché, l’ancien commissaire du gouvernement près du Tribunal de Première Instance de la juridiction du Cap-Haïtien a été par la suite nommé au sein du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) par le ministre de la Justice de l’époque, Henri Marge Dorléan.

Me Rockefeller Vincent qui ne cesse de rebondir après chaque déconvenue, a été révoqué du poste de substitut commissaire du gouvernement près de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien, mais a pu sans problème réintégrer l’appareil judiciaire à titre de commissaire en chef à la cour d’appel de Port-au-Prince.

Qui pourra donc investiguer sur les actions du nouveau DG de l’ULCC, alors qu’il est désormais chargé d’enquêter sur les actes de corruption des Haïtiens, du Président de la République au dernier des quidams.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.