Poésie et Culture – Plimay, un hommage à la chose littéraire

0
179

Plimay naît de la volonté de créer quelque chose de dynamique. Une plateforme exclusivement consacrée à la littérature contemporaine.

Par Billy Doré

Dimanche 28 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Alors que la pandémie de la Covid-19 frappe de plein fouet le pays, les internautes, notamment les membres de Plimay, ont bel et bien soufflé leur première bougie, le week-end écoulé. 

Depuis 20 juin 2019, une idée s’est vue concrétiser. Un nouveau souffle d’espoir colore les artères de la littérature contemporaine d’Haïti et du monde entier. Sans détours, sous la houlette du poète Dierf Dumѐne, Plimay se fait une place incontournable au sein des plateformes littéraires œuvrant tant dans la diffusion d’informations que la promotion d’œuvres relatives à la littérature contemporaine.

Plimay est une plateforme axée essentiellement sur des contenus web et est ouverte à tous (tes) les auteurs (es) et/ou écrivains (es) de divers horizons, répond le fondateur de Plimay, Dierf Dumѐne.

Née de la volonté de créer quelque chose de dynamique, cette plateforme exclusivement consacrée à la littérature contemporaine tient à son conseil de direction sept à huit membres. C’est donc une vingtaine de bénévoles haïtiens et étrangers qui pilotent ce projet.

Les sites littéraires, comme on le sait, se font rares en Haïti. Conscients de cela, Dierf Dumѐne et ses collaborateurs ont mis sur pied Plimay, qui se considère comme une fenêtre pour tous (tes) les auteurs (es), sans mettre en question leur ethnicité. « À Plimay, nous avons beaucoup de rigueur. Un texte est éligible à être publié sur notre plateforme quand il retient l’attention du comité de lecture. On se base essentiellement sur la qualité des textes. Les textes que nous publions ne doivent pas faire l’objet d’une publication antérieure, que ce soit sur un site internet ou sur les réseaux sociaux », confie Dumѐne.

« Plimay ne s’identifie à aucune structure politique, aucun courant religieux. Nous valorisons le travail de tout (e) écrivain (e) et/ou auteur (e) sans mettre en question leur origine, ou leur rang social », avoue le poète.

Des initiatives, les membres de Plimay en ont beaucoup. Ils ont déjà lancé en juillet 2019 la 1ѐre édition de la Quinzaine de la Poésie Féminine, qui était purement virtuelle. Les amants de la littérature auront de quoi à savourer. Malgré la Covid-19, les membres de Plimay promettent de réaliser la deuxième édition de cette Quinzaine d’activités consacrées à la littérature féminine même si ce sera toujours dans le virtuel.

À rappeler que la réalisation de cette activité vise surtout à vulgariser la poésie des femmes, dans un monde machiste et misogyne.

Les internautes haïtiens, en surfant sur la toile ont désormais un site web (www.plimay.com) à vocation essentiellement littéraire pour se délecter.

Cerise sur le gâteau, Plimay annonce aux mordus de la littérature la création d’un Prix littéraire qui sera bientôt lancé. Toutes les informations relatives à ce prix seront communiquées et disponibles sur leur site Internet.

20 juin 2019 – 20 juin 2020, un an déjà pour Plimay. Contre vents et marées, la plateforme poursuit allègrement son parcours.

Billy Doré
(www.plimay.com)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.