Ministre Pradel Henriquez : « Nos solutions sont dans la nature »

0
288

Port-au-Prince, samedi 23 mai 2020 ((rezonodwes.com))– L’année 2020 marque le 27 ème anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique qui permet aux différents acteurs impliqués dans la conservation des ressources naturelles de partager leur vision sur la gestion de ce patrimoine commun qu’est la biodiversité.

Le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) souhaite, en ce 22 mai, date consacrée à la Journée Mondiale de la Diversité Biologique, sensibiliser la population à l’importance de toutes les formes de vie notamment la vaste gamme de plantes, d’animaux et de micro-organismes qui se trouvent dans les espaces des sites du patrimoine national d’Haïti – tels que le Parc National Historique-Citadelle, Sans-Souci, Ramiers (PNH-CSSR) classé Patrimoine de l’Humanité en 1982 par l’UNESCO, le Parc National des Forts Jacques et Alexandre et tous nos sites naturels et les aires protégées classés au registre du patrimoine culturel et naturel qui offrent un grand nombre de biens et de services à la communauté.

Le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), à travers le Projet de Préservation du Patrimoine et d’Appui au Secteur Touristique (PAST), a entrepris un inventaire de la faune et de la flore au sein du PNH-CSSR dont le fleuron est la Citadelle du Roi Henry au Cap-Haitien, département du Nord.

Le thème « Nos solutions sont dans la nature » est un appel à l’action pour lutter contre l’accélération de la perte d’espèces et la dégradation du monde naturel. Il met l’accent sur la solidarité et l’engagement à préserver et conserver les espèces et les écosystèmes, en vue de la gestion et l’utilisation durables des ressources biologiques. L’ampleur inédite de la crise sanitaire causée par la pandémie de COVID-19 nous rappelle la complexité et la fragilité du lien qui unit l’homme à son environnement. Nous devons protéger la nature, en adoptant de nouveaux comportements relatifs à la gestion des déchets, en développant un engagement à reconstruire en mieux, tout comme nous devons prendre soin de nous-mêmes en cette période difficile. Protéger la biodiversité, c’est préserver la nature, donc préserver l’Homme et la santé.

Le Ministère de la Culture et de la Communication invite la population, en général, les porteurs des traditions, les organismes et entreprises patrimoniales, les agents de l’administration publique et des collectivités territoriales et locales à garder à l’esprit que la culture est avant tout « partage et don de soi », que le patrimoine – culturel, naturel, la biodiversité – trouve son vrai sens dans le don et que la responsabilité de sa conservation incombe à tous et qu’au-delà de nos traditions, nos monuments, nos sites naturels, nos aires protégées, il y aura toujours « Haïti » notre plus grand patrimoine culturel à sauvegarder pour les générations futures.

Pradel HENRIQUEZ
Ministre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.