A la liste des centres d’isolement ciblés par le MSPP dont les emplacements et adresses de bon nombre d’entre eux, restent encore inconnus, s’ajoute le nouveau Centre d’Isolement de Milot aménagé mardi par la municipalité locale sous l’influence de l’ancien sénateur du Nord et ancien maire de la commune de Milot, Moise Jean-Charles.

Mardi 31 mars 2020 ((rezonodwes.com))–« En étant très conscient de la menace que représente, pour les haitiens, le coronavirus, nous autres, à travers le cartel Pitit Dessalines de la mairie de Milot, nous avons aménagé un centre d’isolement ici à Milot« , a confié l’ancien parlementaire du Nord à Rezo Nòdwès faisant l’éloge de cette « importante réalisation avec les moyens du bord« .

Le nouvel établissement hospitalier juxtaposant l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot, a une capacité d’accueil de 40 lits et il est équipé d’une infrastructure médicale de dernier cri, capable de répondre aux attentes de l’heure en prodiguant des soins nécessaires à tout potentiel patient infecté par le Covid-19, s’est félicité l’ancien candidat de Pitit Dessalines à la présidence d’Haïti. L’ex-membre de G6 au sénat durant la 49è législature, d’un air sérieux, a ajouté que les anciens hauts dignitaires de l’Etat seront bienvenus « nan sant sila-a » au cas où ils seront malheureusement infectés, il a cité entre autres Jean-Bertrand Aristide, Michel Martelly, Jack Guy Lafontant.

Moise Jean-Charles a indiqué que ce centre qui regroupera des médecins et infirmiers cubains sans compter les services non négligeables des professionnels haitiens de la santé, sera placé sous l’obédience du Ministère de la Santé Publique (MSPP). Toutefois, a-t-il fait remarquer, la titulaire de ce département ministériel n’a daigné répondre à l’invitation de l’envoi d’une délégation aux activités inaugurales du Centre d’isolement de Milot, ville haïtienne jumelée avec Mòron à Cuba.

« Pour le dépistage de Covid-19 et les soins à prodiguer aux malades, nous comptons sur 3 expertises des médecins cubains qui vont arriver ici bientôt à Milot » a annoncé Moise Jean-Charles spécifiant que « les ressources humaines sont les points forts des cubains et ceux-ci fourniront également des médicaments lors des traitements des patients« .

L’ancien parlementaire du Nord a profité de l’entretien avec Rezo Nòdwès pour annoncer sa participation mercredi en début d’après-midi, à une rencontre à Port-au-Prince avec des responsables de l’Hôpital Bernard Mews. Cette assemblée dont le principal sujet de discussion portera sur le coronavirus, a été reportée la semaine dernière en raison du honteux et lâche kidnapping du Dr. Bitar, a conclu Moise Jean-Charles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.