Panique dans le monde : Une réflexion en vrac de Me René Julien

0
183

Jeudi 26 mars 2020 ((rezonodwes.com))– À tort ou à raison, toutes les portes du monde sont closes. Donc, il y a de quoi s’inquiéter. N’est-ce pas?

Malheureusement, les faits de la cause nous sont inconnus. Cela augmente, bien sûr, notre inquiétude et suscite chez nous une grande peur.

Concernant le coronavirus, on spécule sur toute chose, mais pas assez sur les manœuvres spéculatives qui l’accompagnent et qui auraient pu conduire, en un clin d’œil, à tout ce deuil inattendu.

L’humanité est frappée dans toutes ses entrailles. Odieuse situation qui ne manque pas d’attiser le feu de la dette des méchants  envers les innocents.

Entre temps, la désolation fait rage. Elle est générale. Elle enveloppe le monde entier dans toute sa frayeur.

Qui peut enfin nous sauver? Notre croyance,  notre foi, nos lois élaborées et exécutées non en référence  aux lois des lois prescrites dans les écritures saintes.

Violant systématiquement  toutes les normes soigneusement édictées  par le Grand Architecte de l’univers, une poignée de gens malintentionnés ont inventé dans chaque coin du monde terrestre un État et l’ont investi aux fins de se donner le droit de détourner le voeu du Tout–Puissant qui prône le bien-être des peuples au seuil même de la conception des  saints innocents.

Contrairement à une telle  vision pour laquelle  le Christ avait reçu l’onction divine,  dans chaque coin du monde, est érigée une synagogue des anges rebelles pour rendre toujours meilleure la raison des criminels.

 Aucun pouvoir venant réellement de Dieu n’accepterait, quel que soit le prix, de  sacrifier le bien-être des pauvres et des déshérités du sort.

Un simple  virus, par sa nature criminelle, compte tenu de sa grande capacité de destruction humaine, sème la panique dans les synagogues que représentent les Etats. Personne n’est  à l’abri.

Les principaux chefs des synagogues qui accaparent le monopole de toutes les richesses du monde à des fins égoïstes tremblent de peur. Ils ne savent où aller, où se tenir, où s’asseoir à cause des ravages du coronavirus, ce tyran qui n’épargne vraiment  personne. Est-ce dans le cadre d’un acte d’épuration du monde?

Si tel est le cas, les plus justes des plus justes ont la chance de survivre. Ils auront, sans nul doute, la noble mission de faire la volonté de Dieu en matière de gestion du monde.

Ceux qui se croient être  les plus puissants de la planète, face au coronavirus, ont déjà accompli des actes qui rappellent que devant la mort, tous les humains sont égaux.

Le coronavirus les jette tous « plat à terre ». Il les plonge dans la consternation, dans l’humiliation,   dans le désarroi total avant de les désavouer purement et simplement.

L’être humain ne veut rien dire pour les amateurs qui dirigent le monde ces derniers temps.  Haïti, notre cher pays est un cas d’espèce.

Les déshérités du monde entier, croupis dans une misère noire et même  monstrueuse, sont condamnés à braver le danger de l’existence à la recherche du pain quotidien.

Contre la gouvernance effrayante des sans foi ni loi et alliés du monde la nature à bien raison de protester et d’agir avec la plus grande rigueur.

Mais que Dieu dans sa grande miséricorde aie pitié des gens qui ne sont pas complices des vilennies des autres.

Le coronavirus fait du monde entier une pierre d’achoppement qui ne se repaît que de malheurs.

Il est conseillé aux bons chrétiens et aux citoyens entièrement  dévoués à la cause commune  de se préparer à  prendre en charge l’autre monde qui s’annonce.

Prions et le ciel nous aidera à surmonter les difficultés rencontrées.

Me René Julien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.