Covid-19 : On le vaincra, on est assez fort pour ça!

0
243

COVID-19, ON LE VAINCRA, ON EST ASSEZ FORT POUR ÇA!

Jeudi 26 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Depuis fin 2019, un nouveau corona virus est apparu en Chine. En trois (3) mois environ, il a provoqué la mort de plus de 3 200 chinois parmi plus de 90 000 infectés. Favorisé par la situation du monde, devenu un village global, il a gagné une telle ampleur qu’il a pu toucher plus de 160 autres pays et infecter plus de 440 000 personnes dans le monde, pour en provoquer la mort de plus de 20 000.

Les chiffres ne sont pas faux. Ce nouveau corona virus, connu sous le nom de COVID-19, n’a pas tué près de 30 à 50 millions de personnes comme la grippe espagnole(1918-1919). Cependant, les conséquences socioéconomiques, santinaires et aussi psychotiques qu’il trimballe sont colossales. Un peu partout dans le monde, la peur s’installe. Pis encore, les informations ne nous aident pas trop. Partout sur les réseaux sociaux on affiche la hausse du nombre des victimes en Italie, en France, aux USA… Chaque jour vient avec son flot de morts en Italie, son flot de nouveaux cas confirmés aux USA et en France… et aussi avec son flot de « remèdes » peu conventionnels en Haïti. Aie, ça craint!

Toute fois, je me permets de vous l’assurer, COVID-19 sera vaincu! Je me base sur un seul pilier pour vous l’assurer: l’intelligence humaine.

Un peu d’histoire

Entre le XVIe et le XXe siecle, il y a eu une maladie ô combien létale appelée le scorbut. Comme vous le savez bien aujourd’hui, il est une carence en vitamine C. Néanmoins, à cette époque « il a été un terrible fléau de la navigation à voile au long cours, entraînant une forte mortalité chez les marins« (P. BERCHE, Revue de Biologie Médicale/N° 347 – MARS 2019).

Quelques exemples de victimes du scorbut peuvent être cités. En effet, en 1497, en plein voyage, l’équipage du capitaine Vasco de Gama a perdu 120 des 160 marins à bord, à cause du cette maladie.  En 1519, Ferdinand Magellan lui en a perdu 247 sur 265. On se souvient bien aussi de Georges Anson. Ce fut un capitaine anglais qui, en 1740, était parti vers la côte pacifique de l’Amérique du sud avec six(6) vaisseaux et un équipage de 2000 marins. Frappés par le scorbut, devenu une pandémie, ils étaient seulement 227 lorsqu’ils accostaient à Canton(en Chine) où ils devaient se diriger en 1742. C’était terrifiant !

Toute fois, grâce à l’intelligence humaine, on a pu établir le profil complet du scorbut. Et grâce à cela, on est parvenu à le traiter. Mieux encore, c’est devenu une maladie dont on peut se guerrir à la maison (en seulement 15 jours avec 1g de vitamine C par jour) et qu’on peut prévenir (avec 10 mg de vitamine C par jour) très facilement, selon P. BERCHE. Donc, ce problème ne se pose plus!

Lors de la première guerre mondiale(1914-1918), l’une des causes de mortalité des soldats était l’infection de leur blessure par des bactéries. Vous savez quoi, le docteur Alexander Fleming a pu découvrir, comme par hasard, la pélicilline en 1928. Cet antibiotique, amélioré en 1940 par le pharmacologiste Howard Florey et le biochimiste Ernst Chain, a été une révolution dans la lutte contre les infections. En effet, en pleine 2e guerre mondiale (précisément en 1941), des infections qui avant étaient potentiellement mortifères ont pu être traitées rien qu’en quelques semaines. L’intelligence humaine les a traitées!

L’intelligence humaine a permis de réaliser des transplantations cardiaques, de traiter des tumeurs de cerveau, de réaliser des interventions chirurgicales sous hypnose. Plus incroyable encore, vous n’avez pas déjà entendu parler de ce patient indien ( Abhishek Prasad) qui,  en 2017, jouait de la guitare alors qu’il subissait une opération du cerveau?  Il ya aussi le cas de Dagmar Turner. C’est une violoniste qui jouait du violon en pleine opération du cerveau. C’est passé en janvier 2020 à Londres. Colossale non!

Il ya en encore plus. Pour des patients qui ont perdu un bras, l’intelligence humaine a rendu possible la fabrication de bras artificiels à partir d’une imprimante 3 D. Ces bras là, ils font presque le même travail q’un bras normal.

On pourrait aussi considerer les interventions médicales permettant la conversion d’un homme en une femme, et vice versa; ou encore la magie de l’insémination artificielle.Qu’est ce qu’on est fort!

Il ya eu aussi, tout récemment, le combat titanesque mené contre la maladie à virus Ebola. En Afrique de l’Ouest ou elle sévissait durant des années, son taux de létalité moyen était de 50%(selon l’OMS). Elle était évidemment mortifère, mais on a trouvé le vaccin Ervebo contre lui. « Ebola est maintenant évitable et traitable » affirmait le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Alors, qu’adviendra t-il au COVID-19 qui a un taux de létalité d’environ 5% (soit 4.54% jusqu’à présent)? On le vaincra, c’est tout!

Il y a de l’espoir

Oui il y a de l’espoir, beaucoup d’espoirs, suffisamment pour en sourire jusq’aux oreilles. Des laboratoires du monde entier travaillent pour trouver un traitement et un vaccin contre ce nouveau corona virus. Voyez bien cette mobilisation mondiale contre cette pandémie. De part et d’autre, des fondations, des joueurs, artistes font des dons importants pour lutter contre elle. La compagnie Total vient d’offrir du carburant gratuit au personnel soignant en France. En Italie, des chefs étoilés offrent des plats gratuits au personnel soignant. Les gouvernements du monde entier prennent des mesures barrières et de redressement contre COVID-19. Des scientifiques travaillent pendant des jours et des nuits, des politiques s’activent, des chanteurs italiens chantent déjà la victoire. Le dénouement sera quoi selon vous? On le vaincra de fort belle manière ce COVID-19; il est foutu!

L’espoir est là, car un médicament a été trouvé au Canada par l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM). Ce 23 mars, il a été testé sur 6000 canadiens infectés. En France, l’infectiologue Didier Raoutl travaille actuellement pour prouver l’efficacité de la chloroquine contre ce virus (prouvée deja sur 24 patients), les américains aussi testent son efficacité. En Allemagne, les chercheurs du laboratoire  CureVac avancent avec leurs travaux sur un vaccin contre le COVID-19. Vous avez déjà vu une telle mobilisation mondiale vous? Elle sera pas vaine!

Préparez vous donc à en crier de joie. On le fait déjà à Wuhan (ville de Chine), berceau du virus. On fêtera une nouvelle victoire, on tirera de nouvelles leçons d’hygiène, on vivra avec plus de responsabilité citoyenne et sociale. Et quant à nous en Haiti, on apprendra à choisir nos dirigeants. On sortira gagnant!

Auteur: Carlyns JEAN FRANÇOIS (Etudiant finissant en Administration Publique à l’INAGHEI)

Contact: carloof4@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.