Renvoyé de l’ONA en 2009, Me. Newton St Juste, actuellement avocat de la même institution, pointe du doigt le sénateur Latortue…

1
308

Entretien exclusif accordé mardi soir à Rezo Nòdwès par Maître Newton Saint-Juste, avocat de l’ONA (Office National d’Assurance Vieillesse).

Mardi 14 janvier 2020 ((rezonodwes.com))–Suite à la circulation virale sur les réseaux sociaux de la copie d’une correspondance qu’un ancien directeur de l’ONA, Jean Alix Boyer, avait adressée à Me. Newton St-Juste pour l’informer de son renvoi de l’institution, Rezo Nòdwès s’entretient avec le principal concerné pour en savoir davantage sur cette affaire.

cba : Me. Saint-Juste, il circule à la tombée de la soirée du mardi sur les réseaux sociaux la copie d’une lettre faisant état de votre renvoi de l’ONA, le 23 octobre 2009, Rezo Nòdwès voudrait vérifier auprès de vous l’authenticité de cette note. Ce document est-il faux ou réel ?

Me. St-Juste : permettez-moi de vous demander d’aller vous référer avant tout à la personne qui a fait sortir cette note.

cba : mais, cher Maître, nous n’avons aucune idée de la provenance de la lettre, nous cherchons tout simplement à déterminer son authenticité.

Me. St-Juste : c’est l’œuvre de Youri Latortue. Allez lui demander de faire publier également les antécédents qui ont conduit le directeur Boyer à s’adresser à moi en ce sens.

cba : voudriez-vous bien partager avec nous, Maître Saint-Juste, ces antécédents ?

Me. St-Juste : justement Rezo Nòdwès, j’occupais sous la direction de Sandro Joseph un poste de consultant à l’ONA, après le départ de celui-ci, est arrivée une nouvelle administration dirigée par Jean Alix Boyer, il se trouve que M. Boyer, en faisant des réformes au sein de la boite, a éliminé la section pour laquelle je travaillais, et j’avais refusé toute mutation. Voilà.

cba : en résumé, M. Boyer, le remplaçant de Sandro Djo, dit-on, ki fè anpil gagòt nan ONA ak sénatè e ak dépité yo, a voulu se passer de vos services ?

Me St-Juste : non, pas vraiment. C’est pour cela je vous ai dit auparavant de chercher à remonter aux antécédents. Il y avait d’autres collègues qui ont accepté la mutation et moi, mwen chwazi pou’m mache pòs mwen pi devan.

cba : merci Monsieur St-Juste.

Me. St-Juste : si vous m’appelez mercredi, après ma rencontre avec l’actuel directeur Chesnel Pierre, je pourrai vous fournir d’autres détails sur l’état d’avancement de mes enquêtes sur certains prêts et placements de l’ONA.

Soulignons que Newton Saint-Juste qui fut compagnon de lutte de André Michel, dans la lutte acharnée contre l’ex-président Michel Martelly, dénoncé pour avoir confié la gestion de fonds publics à sa femme et à l’un de ses fils, en 2012, travaille actuellement dans un cabinet d’avocats constitué par le président Jovenel Moise. Celui-ci, selon des membres de l’opposition, chercherait à se venger de ses ennemis politiques en asservissant le système judiciaire haitien déjà fragilisé.

1 COMMENT

  1. Il n’est pas question d’ « Ennemis Politiques. » Ils utilisent les institutions pour s’enrichir par rapport a’ les ordures qui les dirigent. Les Potentats de « peyi lok » n’etaient pas en odeur de saintete’. Ils devalisaient l’ONA. On est en train de montrer leurs vrais visages. A MALIN, MALIN et DEMI. Point Barre.

    Les institutions sont a’ l’image des Rats et d’autres Betes qui les dirigent. Les institutions ne peuvent pas parler. Elles prennent la Marque de leurs dirigeants. Des Rate’s et des Tivisye ne peuvent pas tenir tete a’ Boulos…, Latortue et JERRY TARDIEU. Et au Palais national, le GARANT des Institutions a pour nom PREVAL (le chouchou d’une certaine opinion publique) … ou Jovenel. Kisa nou te vle, se pou nou dim.

    Kiyes ki yon Sandro Joseph? Yon neg ki tap cheche lavi nan bwat fatra. A la tete de l’ONA, c’est normal, il avait agi en Ranyon comme JB Aristide et a’ la maniere de la quasi-totalite’ de ceux qui occupent une fonction etatique. Privert I a sauve’ Sandro Joseph via le commissaire du gouvernement, Me Jean Danton Leger. Depi nan dosye sa a, met la pedi chelbe l pour arriver a’ l’avocat de SOGENER, au nom de l’avenement d’un nouveau « systeme. » Se gwo koze wi le yon popilasyon yon peyi « Analfabet pa bet » oswa l pa kanpe sou anyen.

    En ce sens, « peyi lok » a ete d’un grand secours pour le pays. Il a montre’ au president Jovenel Moise ses limites en restant dans la voie du « Shithole. » Et en empechant a’ « peyi lok » d’aboutir au renvoi du gardien en service, le BLANC a epargne’ le pays d’un autre Privert II GAGOT. Assurement, a’ la pleine Satisfaction de Jean Charles Moise.

    Avec des « Analfabet pa bet » sous leurs bras, des Ordures voulaient prendre la place de Jovenel Moise pour mettre d’autres SANDRO JOSEPH…, JEAN MAX BELLERIVE…et PATRICK NORAME’ a’ la tete des insititutions. Les Institutions ne sont pas faibles. Elles Refletent l’image des RATS et CAFARDS qui les dirigent. Se pou tout FATRA LAVALAS ak FATRA PHTK al PWENTI yo nan « eleksyon. »

    Tim tim bwa sech, Privert II Avorte’. Point Barre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.