Cuba : rareté de gaz domestique (GPL) pour la cuisson des aliments, en raison des sanctions américaines

0
278

les Cubains vont-ils recourir au charbon de bois à l’instar des Haïtiens faisant face à un problème environnemental d’une extrême énormité ?

Le gouvernement cubain a appelé ses concitoyens à se préparer à une pénurie de gaz de pétrole liquéfié (GPL) servant à préparer la cuisson des aliments et les repas.

Mardi 14 janvier 2020 ((rezonodwes.com))–Le gouvernement cubain a demandé à ses citoyens de se préparer à une pénurie de gaz domestique en raison des sanctions imposées par les États-Unis contre l’île castriste, mais n’a pas précisé la date à laquelle le rationnement prendra grand effet.

Au fil du temps, ont constaté les cubains, les bonbonnes de gaz avaient déjà commencé à manquer depuis la fin de l’année dernière. Les Cubains achètent du gaz subventionné par l’État à environ 0,30 cents la bouteille, rapporte le journal Excelsior.

Contrairement à Haïti, pays sans organisation effective de programmes sociaux et l’un des plus corrompus de la région des Caraïbes, à Cuba, de nombreuses maisons de l’île dépendent des bonbonnes à propane car elles ne sont pas connectés directement aux gazoducs municipaux. Les réchauds ou cuisines électriques sont peu utilisés vu les coûts élevés du kilowatt.

Le gouvernement a indiqué que la sanction américaine imposée en novembre dernier contre la société énergétique d’État Corporación Panamericana, avait contraint l’Etat à annuler les achats de gaz de pétrole liquéfié (GPL).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.