« Caducité » du parlement haïtien : Tactique du salami et délinquance d’Etat

1
272

Par : Vitalème ACCÈUS

Mardi 14 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Pour parvenir à ses fins, le président Jovenel Moïse semble avoir employé la « tactique du salami », inventée par un leader communiste dans les années 40, pour décrire l’élimination de l’opposition, tranche par tranche.

Dans le cas haïtien , elle a consisté pour Jovenel Moise à consolider son pouvoir en contrôlant progressivement les institutions clés de la République, morceau par morceau, jusqu’à ce que les autres acteurs de la scène politique réalisent  trop tard que le gros de la saucisse avait déjà été confisqué.

Dans la logique de la « tactique du salami », Jovenel Moïse déclare avoir constaté la fin de la 50e législature, ce lundi 13 janvier 2020, avec le départ de la Chambre des députés et les deux tiers du Sénat en fin de mandat. Le président Tèt kale 2 indique avoir constaté ce fait et annonce purement et simplement la caducité du Parlement.

Face à cette nouvelle période d’incertitude qui s’ouvre ce lundi 13 janvier dans le pays : les sénateurs et les députés, qui terminent leurs mandats, sont obligés de laisser le parlement avec ce coup d’état de la présidence à la chambre du sénat . Les élections législatives n’ayant pas été organisées à cause d’une mauvaise gouvernance , les élus  n’ont  pas eu de remplaçants .

Le président Jovenel Moïse, très impopulaire et autoritaire , se retrouve seul aux commandes.

Vis-à-vis des acteurs haïtiens , le chef de l’État  a agi de même, en plusieurs étapes.

D’abord, il s’est assuré d’avoir la mainmise sur les entreprises privées qu’il accuse comme responsables  des manifestations dans les rues. Ensuite, il a réussi à diviser ses opposants en concluant une série d’arrangements avec certains d’entre eux. Subséquemment, il a procédé à la nomination de juges acquis à sa cause dans le système judiciaire , qui joue un rôle clé dans le dossier de corruption des fonds  Petro -Caribe . Enfin, il a opéré des changements à la tête des services de la Police Nationale d’Haiti, réputés pour être un instrument de répression des opposants du pouvoir.

Dans sa conférence  de l’après midi du 13 Janvier 2020 au Palais National, Jovenel Moise est dans la confusion entre le dysfonctionnement et la caducité du parlement. Il a même envisagé de récupérer quelques tranches de salami à restituer au peuple. Il a promis , par exemple, de construire plus de 10 lycées avec le budget du Parlement . Craindre que cette caducité du parlement pourrait engendrer une instabilité socio-politique généralisée dans le pays ,ce sera une pure forme de délinquance d’Etat  .

Vitalème ACCÈUS

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.