Devoir de maison : Carl Murat Cantave déplace le siège du Sénat et convoque les sénateurs chez lui, dénonce un sénateur interceptant le message

0
450

Jou preske bare yo. Les sénateurs de la majorité présidentielle qui ont su ouvertement renoncer à leur pouvoir de contrôle pour partager les responsabilités avec l’Exécutif tèt kale 2, jusqu’à occuper directement ou par personne interposée, tous les couloirs de l’administration publique en dépit de son inefficacité constatée, se rappellent maintenant de la fameuse fable de « la cigale et la fourmi » de Jean de la Fontaine.

Mercredi 11 décembre 2019 ((rezonodwes.com))–Utilisant son pouvoir discrétionnaire, à défaut de déplacer le siège du Sénat de la République aux Gonaives, plus particulièrement à Raboteau où il a vécu toute sa jeunesse, le président de l’Assemblée législative, Dr. Carl Murat Cantave, voulant sortir des séances virtuelles présidées sur WhatsApp, aurait convoqué ses collègues à une séance à domicile dans son palais. Des devoirs de maison à venir mettre au propre.

C’est le sénateur Nènèl Cassy, membre du Groupe des Quatre qui a vendu la mèche en annonçant mercredi matin au journal Premye Okazyon sur Caraibes FM que « le président du sénat planifie pour le 11 décembre, chez lui, une rencontre avec tous les sénateurs pour discuter de sujets importants« .

« C’est seulement par un acte officiel et que des acticles de la Constitution et des règlements du sénat prévoient le déplacement du siège du Sénat de la République vers un autre lieu et en cas de force majeure » a précisé Cassy un des Quatre ayant fait échec à la nomination de Fritz William Michel, nèg kabrit amelyore-a, comme premier-ministre en remplacement du PM de facto, Jean-Michel Lapin. Le sénateur arrivé en fin de mandat à l’instar de la totalité de la 50è législature, a ajouté que « peu importe l’endroit où le sénat choisit de se réunir, les séances doivent être ouvertes à tout public, conformément à la Constitution« .

« Carl-Murat Cantave serait-il prêt à recevoir chez lui son collègue Saurel Jacinthe« , s’interroge également Nènèl Cassy sans vouloir élaborer l’épineux sujet de pots-de-vin distribués à des sénateurs incluant Dieudonne Luma Etienne, Kedlaire Augustin, Willot Joseph pour voter « positivement » la déclaration de politique générale du gouvernement mort-né de Fritz William Michel.

Par ailleurs, le président du sénat, depuis son dernier « message à la nation » le 8 octobre dernier, qui n’a pas fait long feu, s’est complètement replié sur lui-même. Y-aura-t-il une rencontre de sénateurs chez Cantave mercredi ? Et qui sont ces parlementaires ? Et quelle sera la portée légale d’une résolution adoptée entre copains coquins ? Des sénateurs appelés à se réunir autour de leur président, serait-elle une façon pour eux de se montrer enfin utiles dans l’exploration des pistes de solution à la crise avant le lundi 13 janvier 2020, une date qui viendra prouver qu’aucun dirigeant haitien n’a été en 2019 à la hauteur de ses taches et à la Fontaine de questionner la cigale:

« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
— Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.

— Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien !dansez maintenant. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.