Jijman Tribinal Ghetto – Konbit Bibliyotèk Site Solèy : Le succès d’un projet communautaire fragile

0
145

Mercredi 4 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– Ce travail est le résultat de l’enquête : « Jijman tribinal ghetto nan kad limyè sou pwojè Konbit Bibliyotèk Site Solèy_ KBSS ». Elle a été réalisée par l’ingénieur social Steeve Colin, activiste social depuis 19 ans, fondateur de la structure baptisée « Intervention Humaniste », une organisation sociale qui lutte contre la violence dans des communautés. (P.2) 

C’est le résultat de 23 mois de recherches actives, menées de manière assidue dans la communauté. Aucune institution publique, privée ou internationale n’a financé ce travail qui ne cherche nullement à détruire, mais vise, au contraire, à porter un certain éclairage qui doit  nous amener vers la construction de la voie du changement social et collectif, afin de parvenir au développement durable de la moralité et la dignité du peuple.

 « Jijman Tribinal Ghetto » représente le lieu symbolique de conscience historique des leaders travaillant pour la bonne marche des communautés. C’est l’espace qui permet à la population de s’informer, de comprendre l’implémentation de tout projet, qui doit être exécuté avec l’étroite participation et implication de tous. C’est aussi le lieu où l’on accorde priorité aux intérêts collectifs et non les intérêts mesquins des leaders communautaires. (P.3 et P.32)

Qu’en est-il du projet « konbit Bibliyotèk Site Solèy »?
L’idée de placer une bibliothèque communautaire au niveau de la commune de Cité Soleil est louable. C’est une initiative qui vise à desservir une communauté, un ghetto caractérisé par des conditions socioéconomiques difficiles fragilisant les pratiques de vivre ensemble des habitants. Après l’enquête menée par « Jijman Tribinal Ghetto », nous sommes parvenus à estimer que le modèle de projet « Konbit Bibliyotèk Site Solèy_KBSS » est l’un des  meilleurs modèles de projets liant la participation et la connexion des ressources de la région de la Caraibe, voire de toute l’Amérique.

Il s’agit-là d’une grande opportunité qui va renforcer l’image positive de Cité de Soleil, une commune qui a toujours été victime de l’indifférence sociale, de la mauvaise perception et de la stigmatisation dès son origine. Ce n’est pas un projet parfait. C’est, en effet, sur cette base que nous proposons une analyse soutenue du projet, en abordant les forces et les faiblesses, les risques et les opportunités qu’il traîne derrière lui.

Nous ne pouvons parler de projet communautaire, en ce plein 21e siècle, sans mesurer les impacts socioéconomiques sur la population bénéficiaire. Tout le monde, de toutes les catégories sociales, doit être pris en compte. Rien ne doit pouvoir nous échapper. Tout doit tenir compte des enfants qui grandissent et qui ont un avenir tracé devant eux. Dans le cadre de ce projet, nous constatons que les jeunes semblent tellement se donner à cœur joie, se laissent emportés par leur émotion, ils ne sont pas parvenus à dégager une conscience quant aux dangers majeurs que peut colporte ledit projet pour l’avenir des nouvelles générations, lesquelles devront remplacer les acteurs qui sont sur la scène en ce moment.

Au-delà de notre amour naturel et notre vision pour la communauté, nous utilisons un fondement scientifique et méthodologique, pour aborder le projet « Konbit Bibliyotèk Site Solèy_KBSS »,  à travers une enquête informelle, au sein des Ghettos, comme outil de défense, de plaidoyer ou de quête d’opportunités pour la communauté qui nage dans la pauvreté.

Cette enquête entend mettre à jour certains handicaps qui fragilisent le projet. Le travail cherche surtout à attirer l’attention des acteurs, des décideurs sur la nécessité de considérer tous les paramètres pour éviter que le projet n’accouche aucun résultat réel, capable d’influencer ou transformer le mode de vie de cette population. Considérons l’aspect social qui n’est pas pris en compte dans la cadre du débat initié par les décideurs ayant accouché le projet « Konbit Bibliyotèk Site Solèy_KBSS », en dehors de principes relatifs à la justice sociale.

Nous relevons ces points suivis: 
1-      Non pris en compte des valeurs spirituelles, sociales, économiques, politiques et environnementales.( Pp.37-50)
2-      Non-respect des propositions allant dans le sens de l’inclusion des jeunes qui pourraient en bénéficier, ou qui pourraient l’utiliser  en toute sérénité comme espace de loisir et d’écriture, sans n’avoir à craindre quiconque au sein de la communauté. (Pp.25-28)
3-      Non-respect des procédures légales dans le cadre de l’autorisation étatique de construire l’espace de « Konbit Bibliyotèk Site Solèy_ KBSS», notamment sur la « Plas fyète », étant un domaine de l’Etat haïtien. Personne, au sein de la communauté, incluant les autorités, ne possède un document légal écrit dans le cadre de ce projet, tout en mesurant les indicateurs et résultats escomptés.(P.29)
4-      Les impacts socioéconomiques du projet sont imprévisibles. Rien n’est rassurant. Il est construit sur le vide, de manière aléatoire.(P.32, 32, 42, 49, 50)
5-      La formule cachant l’idée de développement de ce projet peut s’étendre ainsi : Diversion+ distraction= destruction sociale. D+D=DS. (P.62, 72)
6-      Il est important de se demander pourquoi toutes les opportunités offertes à ce pays finissent par nous décevoir. (P.63)
7-      Cité Soleil, est-elle la communauté la plus riche de toute l’Amérique? (P.24, 42)

Après 19 ans d’expériences et de fierté au sein de la communauté, il est nécessaire et obligatoire de partager ce travail,  avec honneur, comme un mémoire historique pour l’humanité, pour la commune de Cité Soleil. Les générations futures pourraient s’en servir contrairement à cette génération présente aveuglée par l’émotion.

Les générations futures pourront défendre la portée méthodologique et scientifique de lutte pour la défense des classes sociales les plus faibles, en empruntant la voie du développement participatif et durable. Ces gens-là pourront utiliser les données que nous avons collectées dans le cadre de la 3e version de l’enquête « Jijman Tribinal Ghetto », en ce qui concerne le projet « Konbit Bibliyotèk Site Solèy_KBSS ».

Cette enquête peut être une opportunité historique utilisée pour défendre les systèmes de valeur au sein des communautés. Cela pourrait tracer la voie à d’autres Ghetto dans le monde, reflétant leurs propres réalités, tout en luttant pour une participation et implication de tous, au bénéfice de la collectivité. Avec cette méthode, nous aurons de meilleurs résultats dans le cadre des projets qu’on aura exécuté dans les communautés.

Steeve Colin
Ing. Social.Initiateur de l’Enquête Jijman Tribinal Ghetto.82, Bas-Morne Immaculée, Cité Soleil, Haïti (W.I.)Steevehumaniste@Gmail.comWhatssap : +509 34 25 91 58
Les consultants *1. Ministè Fanmi Colin.**2. Inivèsite Ghetto.**3. Intervention Humaniste – IH.**4. Mr, Ernst Saintil* – Notable Socio-Politique.*5. Salima Punjani* – Journaliste Media Social, Photographe.*6. Venerable Toussaint Jehovah* – Cabaliste, Notable.*7. Pasteur – Berger, Ismaille Taillefer*, Coord. Gnl Comité Nationale du Revéil Spirituel d’Haïti – CNRSH.*8. Mr, Ronald Jean-Pierre* – Educateur, Notable. *9. Mr, Smith Joseph, (Sheikh Al – Askari)* – Directeur Centre Chiite Ahloulbeit.*10. Dieulaunnia Alexis* – Journaliste Independant.
Lien document de l’enquête : https://drive.google.com/file/d/1h3BHecvUjKNIS9r0sxd_d0w6-O56hhfg/view?usp=drivesdk
Lien bibliographique : https://drive.google.com/folderview?id=11DQvLK3CfEgNXENrwdCbR2mSSN6cqA2V

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.